Éco-Business

Le Maroc 41e en matière de réglementation fiscale

Le dernier rapport du cabinet de conseil américain, Price Waterhouse (PWC) et la Banque mondiale, intitulé «Paying Taxes 2017», classent le Maroc en 41e position sur les 189 pays étudiés, alors qu’il était classé 66e, l’année dernière. Le Maroc a donc réalisé un bond de 21 places dans le classement. La Tunisie arrive 106e au tableau général, la Libye 121e, et l’Algérie 155e.
Quant aux critères de cette étude fiscale, PwC et la Banque mondiale se sont basés sur trois critères d’évaluation, à savoir le niveau de taxation totale (y compris les charges sociales), le nombre de déclarations à réaliser et le temps passé par les entreprises pour se conformer à la réglementation fiscale de chaque pays.
Résultat : les pays qui disposent des fiscalités les plus avantageuses pour les entreprises moyennes sont ceux du Golfe.
Le Qatar et les Émirats arabes unis arrivent, en effet, en tête du classement, suivis par la Chine, le Bahreïn, l’Irlande et le Koweït. En bas du tableau, on trouve le Venezuela, la Bolivie, la République centrafricaine, la Mauritanie et en dernier, le Tchad (189e).


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page