Éco-Business

La belle moisson de Cosumar 

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
En termes d’investissements, Cosumar a annoncé la mobilisation d’une enveloppe de 1,08 MMDH./DR

Même si la campagne agricole a été marquée par un déficit pluviométrique, le Groupe Cosumar a réalisé de bons résultats au premier semestre. Une hausse des indicateurs due à une campagne agricole sucrière exceptionnelle, commentent les analystes de BMCE Capital Bourse.
L’unique opérateur du secteur sucrier au Maroc a ainsi réalisé un chiffre d’affaires semestriel de 3,66 MMDH, en progression de 10,5% comparativement à la même période une année auparavant. Et de noter que cette évolution comprend un accroissement de 88,9% des exportations de sucre blanc sous le régime de l’admission temporaire à 136 KT.


Le résultat d’exploitation consolidé de Cosumar a, lui, augmenté de 14,3% à 726 MDH pour une marge opérationnelle en appréciation de 0,7 point à 19,8%. Quant au résultat net part du groupe (RNPG), il s’est élargi de 27,7% à 516 MDH.

En social, les revenus de Cosumar ont connu une bonification de 9,9% à 2,89 MMDH, tandis que l’EBIT s’est établi à 579 MDH (+17,7%) et le bottom line (triple bilan) à 539 MDH (+46,1%) intégrant le dividende des filiales de Cosumar pour 147 MDH.

En termes d’investissements, le groupe a annoncé la mobilisation d’une enveloppe de 1,08 MMDH pour l’amélioration de la compétitivité et de la flexibilité de l’outil industriel, dont les travaux sont en cours de finalisation.

À moyen terme et afin d’accompagner le développement de l’activité export, Cosumar entend augmenter la capacité de raffinage de l’unité de Casablanca et ceci à partir du deuxième semestre 2017.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page