Éco-Business

Kevin Gormand : “Les professionnels de l’immobilier se sont réinventés”

Kevin Gormand.
CEO et co-fondateur de Mubawab

Le secteur immobilier a été rudement touché par la crise sanitaire. Qu’en pensez-vous ?
Malgré une année très difficile, se loger reste un besoin physiologique et l’investissement dans la pierre est une valeur refuge. L’immobilier inspire de l’assurance aux Marocains, spécialement en ces temps incertains où il est nécessaire d’effectuer des placements financiers. Le marché attire, rassure et demeure accessible, porté et soutenu par un taux de crédit immobilier actuellement attractif en plus d’un arsenal de mesures incitatives en termes de fiscalité pour 2021. Selon Bank Al-Maghrib, les transactions immobilières ont augmenté de 39% au 4e trimestre 2020 par rapport au reste de l’année. Ajoutez à cela, le fait que les ventes n’ont baissé que de 15,2% durant toute l’année 2020. Les crises ont toujours constitué un facteur de transformation pour passer d’un paradigme à un autre. La crise sanitaire actuelle ne déroge pas à la règle, car les professionnels de l’immobilier se sont réinventés, accélérant des transformations déjà entamées avant la secousse de la Covid-19.


Justement, quels sont les changement qui ont marqué le secteur en 2020 ?
La relance du secteur a commencé dès le début de la crise sanitaire à travers plusieurs facteurs-clés. D’une part, l’appui de l’Etat avec la loi de Finances rectificative pour redynamiser le marché. Ceci, avec la remise de 50% sur les frais d’enregistrement qui concerne les biens atteignant une valeur de 4 MDH maximum jusqu’à fin juin 2021, ou encore l’exonération des frais de la TPI même après une période d’habitation inférieure à 6 ans, sous certaines conditions. D’autres mesures au profit des promoteurs immobiliers comme l’exonération de la TNB (taxe sur terrains non bâtis) aux promoteurs construisant pendant une période maximale de trois ans des résidences et campus universitaires d’au moins 50 chambres dotées de deux lits, au lieu de 500 chambres auparavant ! De nombreux autres changements ont marqué l’année 2020. L’industrie de la pierre a connu un grand tournant et, malgré la crise et la situation exceptionnelle, une multitude d’opportunités a vu le jour au profit des futurs acquéreurs. Quant aux professionnels, c’était l’occasion de tracer de nouvelles orientations stratégiques.

Quels sont les nouveaux besoins de l’acquéreur marocain ?
Il y a un an, la crise sanitaire a mis à l’arrêt le marché immobilier. Le secteur a montré une résistance que même les experts n’osaient envisager. L’on a assisté à un changement d’approche de l’offre et de la demande. La pyramide des besoins s’est inversée et un retour à l’essentiel s’est opéré, comme le besoin de se sentir bien chez soi. La dernière étude sur le comportement des consommateurs, menée par notre portail en décembre 2020, démontre que 37% seulement des personnes interrogées ont vu leur projet reporté ou annulé depuis la fin du confinement. Quant aux 63% restants, 16% ont déjà acquis leur bien et 47% sont toujours en prospection. Cette tranche s’intéresse principalement à des logements avec jardin et/ou terrasse, à un logement plus grand, à un logement avec vue sur mer, à un bien immobilier pour investir et finalement à un logement hors ville ou en zone rurale. À fin 2020, 58% des visiteurs de Mubawab.ma recherchaient un appartement comportant un balcon ou une terrasse et 68% de ceux qui recherchaient une villa, la voulaient avec une piscine. Ils ont passé plusieurs mois confinés et se sont rendus compte qu’ils avaient besoin de plus de confort chez eux.

En termes de prix, estimez-vous que le marché est à la baisse ?
Mubawab a dressé une rétrospective du marché immobilier en 2020. Le constat établi fait ressortir une tendance baissière des prix aussi bien pour les actifs anciens que neufs jusqu’à la fin de l’année. Selon le Guide Mubawab de l’Immobilier du 1er trimestre 2021, le prix global du marché a enregistré une nouvelle baisse de -0,95% par rapport au dernier trimestre 2020.

Quelles sont les actions mises en place par Mubawab pour rehausser la qualité de ses prestations ?
En concertation avec le besoin des professionnels du secteur et les différentes études que nous menons, l’innovation est pensée pour et autour du client final. Notre défi quotidien est d’apporter les outils et services permettant de véritablement simplifier le processus de recherche que ce soit pour la vente, l’achat ou la location.

Comment la plateforme de Mubawab répond-t-elle à la demande des acquéreurs ?
Nous avons récemment lancé un service qui s’adapte à une demande croissante de digitalisation grâce à un outil combinant visite virtuelle et visioconférence en direct avec un professionnel de l’immobilier. Visiter un bien à distance et accompagné par un professionnel est désormais possible dans un contexte où l’agilité et l’innovation sont les clés de la réussite. Nous sommes le seul portail immobilier à offrir aujourd’hui ce service. Il sera bientôt proposé à l’ensemble de nos clients agences et promoteurs immobiliers avec une version responsive pour la partie mobile. C’est une nouvelle façon, plus performante, pour les futurs acheteurs de présélectionner les biens qui répondent réellement à leurs critères de recherche sans se déplacer. Lors de ce home tour immersif, les potentiels acheteurs peuvent profiter de plusieurs fonctionnalités d’interaction live comme poser des questions via le chat ou encore prendre rendez-vous pour une visite sur place. Grâce à ce service innovant, nous allons pouvoir identifier les potentiels acquéreurs les plus prometteurs et travailler plus efficacement.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page