Éco-Business

Jawad El Hassani Sbai : ‘‘Le bureau de Rabat sera un hub pour le groupe’’

Jawad El Hassani Sbai. Managing Director Chestertons Morocco

Pourquoi avoir lancé la première antenne à Rabat ?
Plus qu’une première antenne, le bureau de Rabat sera un véritable hub pour l’ensemble de notre activité et sera amené à occuper la fonction de siège pour toutes nos futures ouvertures. Il était tout à fait naturel pour nous d’installer ce dernier dans la capitale du royaume. Aussi, le marché de l’immobilier de Rabat est très prometteur pour notre activité, aussi bien en ce qui concerne la typologie d’actifs immobiliers sur le marché (projets d’envergure, projets à usage mixte….) que la demande pour des activités encore peu présentes sur le marché, à l’instar du property management. En effet, Chestertons s’inscrit dans une démarche à 360° à destination de propriétaires en quête de partenaire et/ou de solutions afin de gérer leur(s) actif(s) immobilier(s). Des ouvertures dans les autres villes sont prévues durant l’année.


Quel est le business model de Chestertons au Maroc ?
Notre business model repose sur trois volets. Le premier concerne l’accompagnement des promoteurs de produits neufs dans la commercialisation de leurs produits en allouant des équipes dédiées et leur mise en valeur à l’international via nos réseaux de commercialisation et de communication multi-canaux. Le deuxième traite de la proposition des solutions inédites et sur mesure pour des propriétaires particuliers de portefeuilles d’actifs en property management. Enfin, nous nous engageons pour une collaboration de proximité avec les agences locales afin de créer des synergies et de mutualiser les efforts de matching.

Comment jugez-vous le développement du secteur immobilier marocain, à l’aune de la crise sanitaire ?
Historiquement, toute crise a été suivie d’une période “glorieuse”. La performance du secteur de l’immobilier marocain a toujours su se maintenir, voire se démarquer des tendances mondiales. Aujourd’hui, au vu du shift dans les trends d’acquisitions immobilières, la Maroc est bien positionné grâce à la pluralité et à la diversité de son offre.

Quelles sont vos ambitions pour le Maroc en termes d’ouvertures ?
Trois autres ouvertures sont prévues dans un horizon d’un an dans les villes de Marrakech, Tanger et Casablanca. Nous sommes en train d’évaluer l’opportunité de nous positionner à Dakhla à moyen terme. 

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page