Éco-Business

Irizar Maroc : le taux d’intégration atteint les 41%

Irizar Maroc, producteur de véhicules pour les secteurs du transport de passagers, en charge de la production des bus devant desservir la ville de Casablanca, assure un taux d’intégration locale de 41% dans la fabrication des bus.

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, a effectué une visite, vendredi dernier à Skhirat, au siège de l’unité industrielle Irizar Maroc, en charge de la production des bus devant desservir la ville de Casablanca. Plusieurs sous-traitants et fournisseurs locaux de la société ont pris part à cette visite, durant laquelle le ministre a tenu à rappeler l’importance de promouvoir la fabrication locale et de développer l’écosystème poids lourd et carrosserie industrielle. À ce titre, Elalamy a déclaré que «le taux d’intégration locale de la fabrication des bus Irizar a atteint, aujourd’hui, 41%». Dans ce sens, il a insisté sur le rôle incontournable que joue la commande publique dans le renforcement de la fabrication locale, créatrice d’emplois et de valeur ajoutée, permettant de positionner le Maroc sur ce segment industriel pointu. Elalamy a précisé que les efforts se multiplient pour parvenir, à terme, à 60%, notamment en accordant une place importante aux projets de fabrication de pièces à destination de l’écosystème de cette filière dans la banque de projets lancée en septembre 2020. «Nous disposons d’un potentiel économique considérable et de compétences très qualifiées offrant à cette filière des avantages pouvant en faire l’une de plus compétitives du secteur industriel», a déclaré le ministre.


En effet, ce taux a été atteint en grande partie grâce à l’utilisation de la commande publique, appréhendée comme un catalyseur de la fabrication locale et de la création d’un écosystème adéquat. Irizar Maroc, soutenue par le ministère de l’Intérieur et accompagnée par le ministère de l’industrie, a réussi à relever le défi de produire localement des bus aux standards internationaux. Elalamy précise ainsi que «cette réussite est celle du produit marocain, des entreprises et des compétences marocaines. Sous l’impulsion du roi Mohammed VI, l’industrie nationale connaît un développement sans précédent». À noter que le groupe Irizar mobilise plus de 15 fournisseurs locaux au sein de son écosystème, dans lequel elle assemble des autobus sur des châssis de la marque SCANIA, d’une longueur de 12 mètres et d’une capacité de 33 places assises. Conformes aux standards internationaux, ces véhicules sont climatisés et dotés de technologies avancées en termes de sécurité, de confort et d’accessibilité pour les personnes à besoins spécifiques.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page