Éco-Business

Introduction en Bourse : Forafric va financer son développement sur le Nasdaq

Forafric, l’entreprise agroalimentaire marocaine et panafricaine, fera son entrée à la Bourse de New York, dans le cadre d’une fusion avec Globis Acquisition Corp. Ce regroupement assure à Forafric des capitaux supplémentaires pour assurer sa croissance africaine et mondiale.

Une entreprise marocaine cotée à la bourse de New York ? Ça sera bientôt chose faite ! En effet, un communiqué de presse, rendu public lundi dernier, a annoncé que Forafric, l’opérateur marocain et panafricain œuvrant dans l’agroalimentaire, plus précisément dans le secteur de la minoterie, a conclu un accord de regroupement d’entreprises définitif avec Globis Acquisition Corp, cotée au Nasdaq. L’opération en soi est inédite puisque Forafric deviendra ainsi la première entreprise agroalimentaire marocaine et africaine à être cotée sur une bourse américaine.

Suite à cette annonce, Saad Bendidi, président de Forafric, a déclaré que «nous sommes fiers d’être la première entreprise marocaine et agro-industrielle africaine à être cotée à la bourse américaine. Nous ne voyons pas de meilleur accélérateur de valeur que de coupler une cotation sur les marchés publics avec un historique d’exploitation réussi». Pour lui, le regroupement avec Globis assure à Forafric des capitaux supplémentaires pour faire avancer ses plans stratégiques et opérationnels, tandis que la cotation publique offrira à l’opérateur marocain une visibilité accrue auprès de ses clients, partenaires et investisseurs potentiels.

De son côté, Paul Packer, président directeur général de Globis, a assuré que «nous sommes extrêmement heureux de nous associer à Forafric pour créer une valeur actionnariale significative, afin de répondre à un besoin important, croissant et non satisfait, dans le but d’apporter la sécurité alimentaire et la durabilité à un marché sous-capitalisé». Il est à noter que la valeur de la nouvelle entité est estimée à environ 300 millions de dollars. À la clôture de la transaction, les deux parties ont fait part de leur intention de changer le lieu de juridiction de la nouvelle entité, de Globis à Gibraltar, et de la renommer Forafric Global PLC, devenant de ce fait la première entreprise basée au Maroc à être cotée au Nasdaq, sous la dénomination «AFRI». Rappelons que Globis Acquisition Corp est une SPAC «Special purpose acquisition company». Il s’agit là d’un concept financier de plus en plus en vogue dans les marchés financiers internationaux. En d’autres termes, c’est une société sans activité opérationnelle et cotée en bourse, dont l’objectif est de lever des fonds en vue d’une acquisition ou d’une fusion future dans un secteur particulier.

Forafric, un acteur panafricain
De son côté, Forafric fournit des opérations complètes du cycle de vie de l’agro-industrie, de l’approvisionnement à la transformation, pour la vente et la distribution de produits de marque. L’entreprise est à l’avant-garde du renforcement des systèmes alimentaires pour servir la population et l’urbanisation croissante de l’Afrique et lutter contre l’insécurité alimentaire et la sous-alimentation. La société se concentre sur la productivité et la diversification de la production alimentaire, en réduisant les pertes avant et après récoltes et en adoptant des politiques agricoles, financières et commerciales efficaces et durables.

Forafric représente plus de 10 % de la part de marché totale au Maroc et représente l’une des plus grandes empreintes industrielles, logistiques et commerciales du continent africain. Elle assure une capacité de stockage de 250.000 tonnes, avec sept unités de production et 2.200 tonnes par jour de capacité de concassage. L’entreprise possède également deux marques, Tria et MayMouna, et assure la distribution de ses produits dans 45 pays. Il est à rappeler qu’au début de l’année en cours, Forafric a lancé sa stratégie d’acquisition en acquérant des capacités de broyage au Mali, au Burkina Faso et au Niger.

Bendidi a noté que le rapprochement entre Forafric et Globis «est, aujourd’hui, une étape importante pour Forafric. Le Maroc est notre «porte d’entrée» vers l’Afrique, offrant un excellent point de départ pour l’expansion et la consolidation, améliorant notre échelle pour générer une rentabilité soutenue et le déploiement d’une sécurité d’approvisionnement en grains transformés améliorée». Ainsi le nouvel ensemble bénéficiera des fonds déjà levés à la bourse de New York pour assurer sa croissance africaine et mondiale. La transaction, a été approuvée à l’unanimité par le conseil d’administration de Globis et les membres indépendants du conseil d’administration de Forafric. Elle sera soumise à l’approbation des actionnaires de Globis et des propriétaires de Forafric en plus d’autres conditions de clôture habituelles, y compris toute approbation réglementaire applicable. Les actionnaires existants de Globis, qui n’exercent pas leurs droits de rachat, redistribueront 100 % de leurs capitaux propres dans la société combinée.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page