Éco-Business

Institutions : la BERD en assemblée générale à Marrakech

Premier rassemblement physique de la BERD depuis Sarajevo en 2019 et première assemblée annuelle tenue dans l’un des pays membres sur le continent africain, la rencontre de près de 1.500 personnes dans la cité ocre aura pour objet de réfléchir aux moyens de relever les défis «dans un monde turbulent».

L’évènement avait déjà été annoncé en grande pompe: les représentants des 73 pays et actionnaires institutionnels de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) se réuniront à Marrakech. Du 10 au 12 mai, donc, elles sont près de 1.500 personnes attendues dans la cité ocre afin d’assister à l’assemblée annuelle, les autres pouvant participer aux sessions en ligne.

Une reprise en grand format pour l’institution européenne dont il s’agit du premier rassemblement physique depuis Sarajevo en 2019. En effet, la pandémie de la Covid-19 avait contraint à la tenue des événements de 2020 et 2021 en mode entièrement virtuel.

Ce sera également la première fois que la BERD tient son assemblée annuelle dans l’un de ses pays membres sur le continent africain. Pour ce qui concerne le programme de cette édition, soulignons que la réunion traitera notamment des répercussions de la guerre en Ukraine et de la manière dont les actionnaires de la banque peuvent soutenir au mieux la réponse à l’afflux de réfugiés.

L’assemblée, qui a pour thème «Relever les défis dans un monde turbulent», se penchera également sur la situation économique générale, avec une inflation en hausse et des préoccupations concernant la sécurité énergétique et alimentaire, fait savoir la BERD, rappelant qu’elle a mis en œuvre un plan de résilience de 2 milliards d’euros pour soutenir l’Ukraine et aider les pays directement touchés dans la région.

La BERD opère dans 38 économies, de l’Europe centrale à l’Asie centrale et à la Méditerranée méridionale et orientale, y compris l’Afrique du Nord. Elle envisage d’étendre son champ d’action géographique à l’Afrique subsaharienne et à l’Irak. Les actionnaires examineront l’opportunité de faire le premier pas vers cette possibilité lors d’une discussion le jeudi 12 mai.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page