Éco-Business

Innovation numérique : la priorité des assureurs

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Crise sanitaire oblige, les compagnies d’assurances misent sur l’innovation. Dans le cadre de leur stratégie de transformation digitale, c’est la voie priviligiée pour être encore plus proches de leurs clients, particuliers et entreprises.

La transformation digitale s’impose dans plusieurs domaines d’activité et le secteur de l’assurance n’est pas en reste. La crise sanitaire a démontré que les compagnies d’assurances marocaines doivent s’appuyer sur une stratégie de transformation digitale, qui leur permette d’être plus proches de leurs clients, intermédiaires et courtiers… Il est certain que la plupart des compagnies d’assurances présentes sur le marché ont déjà entamé leur mue dans le volet digitalisation. Elles ont donc doublé d’efforts dans de très courts délais pour contrer au plus vite les effets engendrés par la crise de la Covid-19. «Notre compagnie a fait preuve de résilience, en capitalisant sur ses fondamentaux qui restent solides, en dépit de la crise. Nous avons ainsi su tenir notre rôle d’assureurs et rester aux côtés de nos clients coûte que coûte malgré la situation», explique Christophe Buso, directeur général de Saham Assurance. En clair, la compagnie a réussi, grâce à l’engagement de ses intermédiaires, à maintenir le plus grand nombre d’agences du marché opérationnelles pendant le confinement, dans le respect des mesures sanitaires en vigueur.


Transformation digitale
Par ailleurs, dans le cadre de sa stratégie digitale, Saham Assurance, a été le premier acteur du marché à lancer les centres d’indemnisation rapide «Check Auto Express», une application mobile, un site e-commerce… Ceci sans oublier l’expertise à distance, les contrats en langue arabe, ou encore un numéro unique (3434) pour les demandes d’assistance et les déclarations de sinistre. «Pressentant la transformation digitale à venir, Saham Assurance a également été l’un des premiers à lancer sa Digital Factory, il y a bientôt trois ans. Celle-ci a permis de (et continue à œuvrer pour) transformer et digitaliser un certain nombre de parcours pour les clients et collaborateurs de la compagnie», ajoute le DG de Saham Assurance.

La digitalisation est l’un des piliers important également dans la stratégie de développement d’Allianz Maroc. «Nous avons implémenté un programme stratégique qui vise à digitaliser un certain nombre de services offerts par la compagnie : Mise en place du CCC (Customer Care Center) destiné à fournir un support omnicanal à nos clients et partenaires», déclare le management de la compagnie. Allianz Maroc a aussi digitalisé l’expérience client en cas de sinistre automobile à travers la déclaration via des canaux digitaux (WhatsApp, Online Forms, email…), le suivi instantané de l’avancement du traitement via des notifications email/SMS, le règlement rapide, notamment via la mise an disposition dans les guichets bancaires de son partenaire. La compagnie a aussi renforcé la protection face à la fraude avec la mise en place d’outils robustes d’analyse et de détection des cas suspects. Et ce n’est pas tout. La base de toute digitalisation est de disposer de systèmes «backend» puissants, évolutifs et modernes, «chose qu’Allianz Maroc a initiée avec la mise en place d’ABS (Allianz Business System), notre système métier standardisé Groupe. Ce système facilitera notre intégration avec d’autres systèmes tiers et donc l’évolution vers d’autres composants digitaux plus modernes que nous pouvons offrir à nos clients et nos intermédiaires», nous explique-t-on auprès du management.

Actions innovantes
Au-delà du rôle des compagnies dans la facilitation des parcours clients et des process avec les intermédiaires, le challenge de la crise sanitaire a poussé ces dernières à innover encore plus et de penser à la mise en place de solutions rapides et efficaces pour rester proches de leurs clients particuliers et entreprises. Dans cette période assez particulière, plusieurs actions innovantes ont émergé dans le marché des assurances national, permettant aux clients de mieux vivre leur quotidien avec leur compagnie. Ainsi, Saham Assurance a proposé à ses clients particuliers, pendant le confinement, les Lives «M3ak F’Dar», un rendez-vous hebdomadaire, animé par un influenceur en direct sur les réseaux sociaux, recevant des invités spécialisés dans différents domaines du quotidien (alimentation, bien-être, occupation des enfants, …), qui sont venus répondre aux questions du public et partager leurs conseils pour mieux vivre la période de confinement. Pour ses clients auto-entrepreneurs et petits commerçants, particulièrement touchés par la crise, Saham Assurance a cherché à les accompagner dans le maintien et la reprise de leur activité, via les Lives «M3akoum L’9addam». À l’instar de l’initiative menée pour les particuliers, ces lives ont été l’occasion de recevoir des experts de la digitalisation ou des auto-entrepreneurs/patrons de TPE rompus aux réseaux sociaux, qui expliquent, de façon simple et didactique, comment maintenir son activité grâce au digital. Ces lives ont par ailleurs été accompagnés par une autre initiative, qui a eu beaucoup de succès : l’activation #supportsmallbusiness, qui demandait à tout un chacun de taguer un petit commerçant de proximité pour le mettre à l’honneur et l’aider à se faire connaître. «Ces initiatives ont confirmé notre positionnement d’acteurs citoyens et innovants, toujours au plus près de ses clients, et ce, quelles que soient les circonstances», affirme Christophe Buso, DG de Saham Assurance.

Sanae Raqui / Les Inspirations éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page