Éco-Business

Hob Feel Goods : première startup mode primée par le fonds Innov Invest

La startup marocaine Hob Feel Goods, spécialisée dans la conception de chaussures et de chaussons pour bébés vient d’être primée par le fonds Innov Invest. Elle devient ainsi la première startup mode lauréate de ce programme d’appui et de financement.

Hob Feel Goods, startup 100% marocaine de mode, vient de recevoir une prime de 200.000 DH de la part du fonds Innov Invest. Elle a été primée après sa participation au processus de sélection dans le cadre du programme InnovIDEA pour son édition 2020. Grâce à une collaboration entre le cluster de mode Moroccan Denim & Fashion Cluster et R&D Maroc, Hob Feel Goods devient ainsi la première startup opérant dans la mode à bénéficier de ce fonds d’aide appuyé par la Caisse centrale de garantie. Les deux jeunes entrepreneuses derrière ce projet, Hind Bennis et Samia Benjelloun, se disent honorées par cette consécration, ajoutant que «cela représente une grande source de motivation pour nous. Cette consécration nous permettra de continuer à développer nos produits. Ce prix est une reconnaissance qui nous conforte dans l’idée que Hob Feel Goods présente un vrai potentiel et nous donne envie de nous surpasser». Pour la petite histoire, c’est Hind Bennis, spécialiste du cuir et formée par de grands stylistes, tels que Christian Dior, Karine Arabian ou encore Sonia Rykiel, qui fonda Hob Feel Goods en 2016. Elle sera rejointe trois ans plus tard par Samia Benjelloun, architecte de formation, créatrice de linge et de mobilier pour enfants.


Au début, une histoire de chaussons
La marque Hob Feel Goods est née d’un besoin personnel, indiquent les deux jeunes femmes qui portent ce projet. En effet, c’est en cherchant des chaussons adaptés aux besoins de leurs bébés que Hind Bennis et Samia Benjelloun ont conçu l’idée de ce projet. Leur ambition : proposer des chaussons et chaussures premiers pas adaptés à la morphologie des pieds des bébés dans des matériaux originaux, innovants et non nocifs. Ainsi, dans la conception de leur marque, les deux femmes ont dû poser un socle bien défini entre leurs principes écologistes, le design prenant en compte le patrimoine esthétique et artisanal marocain, le confort, l’ergonomie des bébés et la conformité des matières utilisées. Il faut également noter que la marque privilégie l’utilisation de chutes de matières que les deux entrepreneuses récupèrent auprès des entreprises de confection, qu’elles améliorent visuellement à travers l’ajout d’éléments artisanaux ou en les combinant avec des détails du travail du cuir tanné végétal pour la production des chaussons.

Quelques difficultés
Comme toute startup, Hob Feel Goods a connu des difficultés à ses débuts. La première, pour Hind Bennis et Samia Benjelloun, était de trouver des matériaux conformes à leurs recherches. Ensuite, les deux femmes qui aspiraient à participer à des salons à l’international afin de développer et commercialiser leurs produits dans des points de vente, se rendent très vite compte que ce n’est pas une mince affaire. Enfin, l’autre grande difficulté qu’elles ont rencontrée était d’ordre financier. «Nous avons commencé avec peu de financement, essentiellement de l’investissement personnel. Nous n’avons bénéficié d’aucun accompagnement», confient-elles.

Une semelle Made In Morocco
Si Hob Feel Goods n’est pas la seule marque de chaussons et de chaussures pour bébés au Maroc, elle a tout de même la particularité d’être la première marque de chaussures «premiers pas» pour enfants et d’accessoires Made in Morocco. En effet, la semelle Made in Morocco des chaussons Hob Feel Goods est une innovation de taille. Elle a été développée en se référant aux recommandations de spécialistes de la petite enfance et en les faisant valider par leur communauté de parents. Selon les créatrices de la marque, la semelle favorise le développement moteur et musculaire des pieds des bébés et permet une bonne isolation du sol et donc de l’humidité. «Elle permet ainsi à l’enfant de faire ses premiers pas en toute sécurité», affirment-elles. Et d’ajouter : «Nous avons également développé localement notre semelle souple personnalisée en TPU, matériau recyclable, afin d’améliorer nos chaussures, de les rendre plus solides, utilisables en intérieur comme en extérieur».

Promouvoir le savoir-faire marocain
Plus ambitieuses que jamais, Hind Bennis et Samia Benjelloun entendent, à l’avenir, développer leur startup à travers de nouveaux modèles, l’ajout de pointures supplémentaires ainsi que la recherche de matériaux toujours plus écologiques et innovants. Notons, d’ailleurs, que la prime reçue servira à l’amélioration des différents produits, à la création de nouveaux articles et le dépôt de modèles. Les deux jeunes femmes souhaitent également continuer à travailler «main dans la main» avec les artisans marocains afin de valoriser le patrimoine national et les métiers d’art marocain. «Nous souhaitons nous développer à l’international afin de mettre en avant le savoir-faire marocain», affirment-elles. Enfin, les deux entrepreneures espèrent accomplir plus d’activités auprès des associations marocaines œuvrant dans le domaine de la petite enfance. 

Mariama Ndoye / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page