Éco-Business

«Hack to the Future 2022» : Attijariwafa bank s’intéresse de près aux fintechs

Le groupe Attijariwafa bank s’est associé avec Finastra pour participer au «Hack to the Future», un mouvement Fintech international visant à asseoir une finance durable et inclusive. En effet, le groupe s’est associé à la multinationale dans le cadre de l’organisation de la 4e édition du hackathon.

Attijariwafa bank place l’innovation au cœur de sa stratégie de transformation et de développement. Le groupe bancaire vient de s’associer à Finastra pour participer à «Hack to the Future», un mouvement Fintech international visant à asseoir une finance durable et inclusive. Cette collaboration a pour objectif de «faire de l’innovation un véritable levier de création de valeur et d’inclusion, aussi bien pour la banque que pour son écosystème national et international», souligne-t-on auprès d’Attijariwafa bank.


Rappelons que «Hack to the Future», qui est un hackathon international d’envergure du monde de la Fintech, organisé par Finastra, s’est déroulé du 8 mars au 28 avril 2022. Il a fédéré plus de 230 équipes d’hackathoniens provenant de plus de 75 pays autour de trois thématiques : Finance durable et inclusive – Finance intégrée – Finance décentralisée DeFi.

Elise Broumm, responsable Open Innovation – Wenov by Attijariwafa bank, a déclaré suite à cette participation que «nous sommes ravis de faire partie du hackathon mondial de Finastra, qui inspire les hackers du monde entier pour proposer des idées novatrices. Cette collaboration a permis à la fois, aux collaborateurs du groupe d’approfondir leurs connaissances sur des sujets technologiques innovants, aux jeunes Marocains de prendre part à un mouvement international et de positionner le groupe comme un leader de l’innovation».

Ainsi, ce partenariat s’est traduit par la participation des collaborateurs d’Attijariwafa bank, à travers l’entité Wenov, (développeurs, experts métiers et techniques) à des challenges et webinaires autour de la DeFi, la Cryptomonnaie, les NFT,… De plus, la Fondation Attijariwafa bank, en partenariat avec Wenov, a organisé une action citoyenne de soutien à l’éducation.*

Ainsi, quatre lycées publics ont été mobilisés avec l’accord de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Casablanca-Settat, pour faire concourir près de 120 élèves dans la catégorie « Youth Hackathon» des 10/18 ans. Le hackathon a porté sur la thématique de la «finance durable et inclusive». D’autre part, la Fondation a invité des collaborateurs bénévoles du groupe Attijariwafa bank à accompagner et mentorer les équipes de lycéens pour structurer leurs projets, de l’idéation au pitch, devant des jurys d’experts internationaux.

Notons que deux projets se sont distingués lors de cette édition du «Hack to the Future 2022». Il s’agit d’«Asylum», une plateforme de mise en relation des réfugiés avec des ambassades, des organisations, des universités et d’autres institutions dans des pays du monde entier. Le second projet est «Meraki», une solution digitale innovante à but non lucratif, pour une éducation inclusive et un partage des connaissances et des compétences au profit des utilisateurs apprenants.

«Hack to the Future 4» a permis à de jeunes Marocains d’agir en tant qu’acteurs responsables dans le monde de la Fintech en vue de redéfinir un avenir durable et inclusif de la finance.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page