Éco-Business

Fonds de titrisation : sixième opération réussie pour l’ONEE

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a clôturé avec succès sa sixième opération de titrisation, d’un montant de 1,6 milliard de dirhams. L’Office a ainsi constitué, en collaboration avec Maghreb titrisation et CDG capital, son fonds de titrisation FT energia.

Sixième opération de titrisation réussie pour la Branche électricité de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Elle a été confiée à Maghreb titrisation, en tant qu’arrangeur et établissement gestionnaire du programme de titrisation et à CDG Capital, en tant qu’organisme de placement des émissions réalisées. L’opération a été actée, par la constitution de FT energia, Fonds de titrisation dédié à l’acquisition de créances commerciales, nées et futures, détenues par l’Office sur ses clients Grands Comptes. Notons que cette acquisition est financée par le produit de l’émission d’obligations destinées aux investisseurs qualifiés de droit marocain, totalisant 1,579 milliard de dirham, et ce, sur une durée de trois ans et un taux de sortie de 3.15% pour la première période d’intérêts.

La nouvelle opération de titrisation permettra à l’ONEE de financer son besoin en fonds de roulement dans une conjoncture particulière, marquée par de fortes tensions sur le marché mondial des matières premières destinées à la production de l’électricité. Rappelons qu’il est précisé, dans la note de l’ONEE, qu’une simulation des créances susceptibles d’être cédées au Fonds a été établie, avant la date de cession, sur les 13 débiteurs et 26 contrats clients sélectionnés. Cette simulation, arrêtée au 13 septembre, porte sur un montant de 701,6 MDH de créances nées et quatre mois de créances futures, soit un total de créances cédées de 2,02 MMDH.

En outre, plusieurs nouveautés, en termes de structuration, ont été apportées à cette opération, dans le but de répondre aux attentes des investisseurs et à ceux de l’Office. Il s’agit, en l’occurrence, de la durée de trois ans, ainsi que des caractéristiques des titres de créance émis, notamment à travers un taux révisable tous les trois mois avec un plancher destiné à atténuer l’impact de la volatilité des taux.

Grace à cette nouvelle opération de titrisation, l’ONEE souligne son engagement à poursuivre, dans un contexte particulièrement difficile, ses efforts pour relever tous les défis et atteindre ses objectifs, en particulier ceux liés à l’amélioration de la performance financière.Une cérémonie s’est tenue, lundi, à la direction générale de l’ONEE à Casablanca, en présence, notamment, de Khalid Safir, directeur général de la CDG, Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’ONEE, Hamid Tawfiki, administrateur directeur général de CDG capital et Houda Chafil, directrice générale de Maghreb titrisation.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page