Éco-Business

Fès : l’USMBA améliore ses indicateurs de performance

Selon le classement 2021 des meilleures jeunes universités du monde «The Times Higher Education», l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès occupe la première place à l’échelle nationale et figure parmi les 250 meilleures jeunes universités au monde.

Le palmarès international des «meilleures jeunes universités» vient d’être dévoilé. Selon les résultats du classement international «Times Higher Education Impact Ranking» rendus publics le 23 juin 2021, l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, a comme chaque année, conforté son classement à la 1ère place au Maroc. Elle est suivie de l’Université Hassan II de Casablanca, l’Université Ibn Tofeil de Kénitra, et l’Université Cadi Ayyad de Marrakech.


D’ailleurs, l’université apparaît également dans la catégorie 201-250 des meilleures jeunes universités au monde. Le classement est basé sur 5 indicateurs : la formation, la recherche, les citations, la visibilité à l’international et le transfert du savoir.

Depuis son intégration dans ce classement, l’USMBA affiche de belles progressions, elle a obtenu la note de 59 pour l’indicateur des citations, qui est passé de 53.2 enregistré en 2020, à 59 atteint en 2021. Elle a aussi enregistré un score de 33.5 pour l’indicateur de transfert du savoir, et 32.1 pour l’indicateur de formation. Pour le président de l’USMBA, Redouane Mrabet, «cette performance est le fruit des efforts de toutes les composantes de l’université, de l’engagement collectif efficace pour la hisser au rang de pôle ouvert de formation, de recherche et d’innovation». La recherche scientifique joue un rôle important dans ce classement, chiffres à l’appui : en 2020, quelque 20 brevets ont été déposés au niveau national et quatre à l’international. Une première depuis la création de l’université en 1975. Pour réussir cette mission, l’université a débloqué des financements conséquents dans la recherche scientifique. Il faut rappeler que l’université de Fès a intégré pour la première fois le classement international des 1000 premières grandes universités en 2017. Elle a également figuré dans le classement «Brics» dédié aux pays émergents.

Encourager la recherche
Pour accompagner la dynamique que connaît l’université, le conseil de l’université a alloué un budget de lancement de 4 millions de DH en 2020 pour encourager ses laboratoires à faire de la recherche. Les articles scientifiques publiés par les enseignants chercheurs de l’USMBA dans des revues internationales indexées dans les bases de données Scopus ou Web of Science seront récompensés avec des primes allant jusqu’à 75.000 DH. Par ailleurs, chaque brevet officiellement enregistré au niveau national équivaut à un article scientifique publié dans une revue indexée de catégorie Q2, pour lequel une prime financière de 7.000 dirhams est allouée. Les brevets enregistrés à l’international sont équivalant à un article scientifique publié dans une revue indexée de catégorie Q1 (9.000 DH). Cette prime est allouée uniquement aux brevets déposés au nom de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page