Éco-Business

Espaces de travail & intérieurs : Haworth Maroc ouvre un showroom à Marrakech

Présente à Casablanca et Rabat, l’entreprise compte ouvrir un troisième showroom à Marrakech. En 2016, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires (CA) de plus de 100 millions de dirhams, ce qui correspond au triple du CA réalisé au début de l’activité, en 2005.

L’aventure avait commencé, au royaume, en 2005 et elle boucle aujourd’hui sa douzième année, après avoir réalisé un CA de plus de 100 millions de dirhams l’année écoulée. Haworth Maroc (HW.M), spécialiste de l’aménagement des espaces de travail et d’intérieur, vient en effet de fêter le douzième anniversaire de son implantation à Casablanca.

De 2005 jusqu’à 2017, l’entreprise a connu une grande évolution, insufflée tout d’abord par le changement des tendances dans le domaine du mobilier d’intérieur, un secteur que la mode rend très versatile et évolutif. Au fil des années, l’entreprise casablancaise s’est alliée à plusieurs partenaires mondiaux, surtout italiens, une collaboration qui a donné à son développement plus de dynamisme. Jacob Ouaknine, directeur général, préfère, lui, mettre en exergue le nombre d’employés qui a quintuplé depuis le lancement de l’activité au Maroc. «Nous avons entamé l’activité avec 10 salariés. Nos équipes sont composées actuellement de 50 personnes.

En ce qui concerne notre cœur de métier, nous nous sommes spécialisés au départ dans l’aménagement des espaces de travail, mais nous avons évolué vers l’aménagement des espaces intérieurs. Ce nouveau métier nous a permis d’évoluer en termes de nombre de RH et de chiffres d’affaires», souligne Ouaknine.

Entreprise en forte croissance
«En douze ans d’activité, Haworth a réussi à tripler son chiffre d’affaires», note le directeur général, mais sans plus. En ce qui concerne le positionnement de Haworth Maroc, l’orientation haut de gamme a été renforcée par des partenaires, tels que Giorgetti, Cappellini ou Arper. Tous ces groupes qui accompagnent le groupe Haworth dans son développement mondial, ont fait le pari d’investir, ensemble, le marché marocain, sous l’ombrelle de HW.M. «Toutes ces marques apportent un plus à notre brand. Nous réfléchissons toujours à ajouter d’autres marques, mais il faudrait que celles-ci apportent une valeur ajoutée à notre offre. Il est aussi primordial qu’elles couvrent toutes les tendances artistiques compatibles avec notre métier», précise le DG.

Actuellement, Haworth Maroc envisage l’extension de son showroom de Casablanca. Une expansion qui entre dans le cadre d’une stratégie de développement futur qui fera sortir l’entreprise de l’axe traditionnel Casablanca-Rabat. «Nous envisageons d’ouvrir un nouveau showroom dans la ville de Marrakech. Nous sommes en train de réaménager aussi le showroom de Rabat», est-il précisé. En ce qui concerne les tendances mondiales en matière de création, et surtout leurs compatibilités avec le marché marocain, Ouaknine est serein. «Nous assistons à la mise en valeur de nouveaux matériaux dans le marché. Avant, l’acier était très apprécié, maintenant, c’est plutôt le bronze et le laiton.

De notre côté, nous suivons cette évolution à l’aide des études des comportements au sein des lieux de travail», ajoute Ouaknine. Filiale d’un groupe américain Haworth, HW.M commercialise ses produits uniquement au Maroc, bien qu’elle ait des vues sur le marché de l’Afrique de l’Ouest. Une ambition qui s’est déjà concrétisée par plusieurs opérations commerciales en Mauritanie. Si au Maroc, l’entreprise s’activant au Maroc reste «muette» sur son chiffre d’affaires, le groupe, lui, a réalisé un chiffre d’affaires mondial de 1,94 milliard de dollars en 2016, soit une croissance de 6,4%.

En Europe, le groupe Haworth affiche aussi de bonnes performances, puisque son chiffre d’affaires a augmenté, l’année dernière, de 10% par rapport à 2015. Il est passé de 185 à plus de 204 millions d’euros. 

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page