Éco-Business

Eric Thizy : “2021 sera une excellente année pour DB Schenker Maroc !”

Eric Thizy.
Directeur général de Schenker Maroc

Grâce à ce nouveau bâtiment, l’agence DB Schenker de Tanger va pouvoir étoffer ses prestations sur le Nord du Maroc en matière de groupage route avec l’Europe. Par ailleurs, les équipes se structurent et plusieurs recrutements sont en cours. Pouvez-vous nous en dire plus ?
DB Schenker Maroc est présent à Tanger depuis 10 ans, mais il s’agissait principalement d’une équipe d’implant permettant le passage des remorques au port de Tanger MED. Nous avons réellement accéléré le développement commercial depuis les trois dernières années. 10 personnes ont été recruté ces dernières années et nous allons continuer avec l’ouverture d’un nouvel entrepôt à Tanger qui sera proche de la zone franche d’exportation de Tanger (TZF). Le bâtiment s’étendra sur 2000 m2 avec une possibilité d’extension. Au total, il s’agira d’un investissement de plus de 7 MDH sur 3 ans.


Que représente aujourd’hui l’activité groupage route avec l’Europe pour DB Schenker Maroc, particulièrement pour l’agence de Tanger ?
Le développement de l’agence de Tanger est principalement porté par le développement des zones franches industrielles et du secteur automobile. Les acteurs de ce secteur recherchent une réactivité et des partenaires fiables notamment sur les pays de l’Est où nous sommes présents en nom propre contrairement à bon nombre de nos confrères. Notre force réside sur plusieurs aspects . À commencer par notre réseau en Europe : avec plus de 700 agences uniquement en Europe, DB Schenker est le leader incontestable du groupage entre l’Europe et le Maroc, aucun autre acteur international ne possède notre maillage. Quelque soit la localisation en Europe du client ou du fournisseur de l’entité marocaine avec laquelle nous travaillons, il y a une agence DB Schenker à proximité ! S’y ajoute notre plan de transport : chaque semaine, nous avons plusieurs camions de groupage qui relient les agences de Tanger et Casablanca avec des hubs spécialisés sur le Maghreb en France, Espagne ou en Italie. L’ensemble des agences européennes sont reliées avec ces hubs chaque jour. Notre force réside aussi dans la qualité de nos processus et de nos installations, qui sont souvent cités en exemple, l’excellente relation que nous avons avec les autorités. La preuve en est que nous avons obtenu la 1ère convention OEA sécurité et Sûreté au Maroc, qui nous permet de traiter les opérations avec encore plus d’agilité. À cela s’ajoutent nos outils de suivis: nous utilisons le tracking-tracing qui permet au client de suivre les colis en ligne et également de faire la preuve de livraison sur notre site internet.

Quel bilan faites-vous de 2020 sur le marché marocain ?
Après une période d’incertitude et de blocage de l’activité, nous avons senti que la machine s’était remise en marche à compter de Juin. Je suis personnellement très admiratif de la manière dont le royaume et Sa Majesté ont conduit cette crise. Au sein de DB Schenker Maroc, nous avons souffert mais avons avant tout tenté de protéger nos collaborateurs qui font la richesse de notre entreprise. Nous avons fait preuve d’agilité et d’adaptation et nous pouvons collectivement en être fier. Nous avons gardé toute l’équipe à bord et faisions régulièrement des réunions d’alignement afin d’être le plus efficace possible et finalement nous terminons l’année sans trop de dégâts.

Quelles sont les perspectives pour 2021 ?
La période qui vient de s’écouler a été pour nous l’occasion d’accélérer des mutations. Que se soit en termes de digitalisation, de formation, de mode de management agile, cette période a été propice à l’innovation ! Cette innovation se traduit également dans les métiers : En route, nous accélérons notre développement géographique dans le Royaume par un développement plus uniquement centré sur Casablanca. En maritime, nous offrons aujourd’hui une alternative par une solution Rail-Route depuis l’Asie sur le Maroc qui permet de trouver des solutions à l’explosion des prix FCL et LCL. En aérien, du fait de la fermeture de l’espace aérien, nous offrons une alternative par une solution Air sur Paris CDG avec une continuation Route avec le Maroc. Cela permet de trouver des solutions économiques. Si on ajoute à cela l’implication de nos équipes et un mode de management collaboratif, 2021 sera une excellente année pour Schenker Maroc !

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page