Éco-Business

Engagement durable : Total Maroc vire au vert

Total Maroc, filiale distribution du groupe français, entérine son engagement pour le développement durable et investit dans l’insertion progressive de technologies vertes dans ses stratégies.


Le vert sied à Total Maroc. La filiale de distribution du groupe français confirme son engagement en faveur d’une organisation économique basée sur les principes du respect de l’environnement, et renforce ses investissements engagés dans le sens d’une intégration progressive, mais de plus en plus assurée, de technologies nouvelles visant à mettre ses procédés et ses produits au diapason des orientations pro-écologiques actuelles. En effet, l’entreprise adopte la même posture eco-friendly que sa société mère, et œuvre pour la conciliation du développement durable et des impératifs économiques.

Dans ce sens, le pétrolier ne cesse d’étoffer sa gamme de produits depuis quelques temps pour l’alimenter en solutions de moins en moins polluantes. Au Maroc, cette direction écologique a été initiée par Arnaud Le Foll, ex-directeur général de la filiale marocaine, et confirmée par son successeur, Jean-Louis Bonenfant, en poste depuis le 1er septembre dernier. Selon le management de Total Maroc, cette posture consiste à minimiser les conséquences environnementales occasionnées par ses activités. Cela passe par la facilitation du recyclage, la collecte des huiles usagées réutilisées en tant que combustible par les cimentiers, le développement des procédés d’incinération et la mise en avant des équipements durables, par l’installation de cuves à double enveloppe dans toutes les stations-services Total.

De plus, Total Maroc accompagne l’Association Al Jisr dans le projet Green Chip de valorisation et de recyclage de matériel informatique. Ce projet vise la protection de l’environnement ainsi que la réduction de la fracture numérique et l’insertion professionnelle des jeunes déscolarisés en situation précaire. Il faut dire qu’en 2009, déjà, des offres éco-efficientes et éco-responsables avaient été lancées par l’opérateur. Ces offres sont assorties de dispositifs éco-conseils et éco-services visant à réduire la consommation de carburants.Parallèlement, une campagne «Efficacité énergétique» d’envergure avait été lancée en partenariat avec le ministère de l’Énergie, et a permis, entre autres, le lancement en avril dernier du concept de station-service «urbaine» fonctionnant à l’énergie solaire. D’ici fin 2016, ce modèle couvrira l’ensemble du réseau de Total Maroc (290 stations-services). Par ailleurs, «Total Maroc va renforcer ses investissements. Sur les trois années à venir, nous allons investir 1 MMDH dans de nouveux concepts», a annoncé Jean-Louis Bonenfant. L’objectif est de mettre sur le marché des produits nouveaux, sortant tout droit de ses laboratoires R&D, et présentant des caractéristiques éco-responsables inouïes.  

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page