Éco-Business

Emploi des jeunes : La BAD déroule sa stratégie pour l’Afrique du Nord

La Banque africaine de développement (BAD) a lancé, lundi à Tunis, sa stratégie pour l’emploi des jeunes en Afrique (SEJA) au niveau de la partie nord du continent.

La BAD a organisé, à cet effet, une conférence ministérielle regroupant les représentants des cinq pays concernés de la sous-région, à savoir l’Algérie, l’Égypte, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.


La SEJA ambitionne de créer 25 millions d’emplois et d’atteindre 50 millions d’autres jeunes de façon indirecte, à travers les formations et les dotations de compétences dans les 10 prochaines années (2016/2025), a expliqué Sunita Pitamber, directrice du département «Développement humain à la BAD».

La stratégie est basée sur trois piliers : intégration (priorité à l’emploi des jeunes dans les opérations de la BAD), innovation (programmes phares dans les secteurs de l’agriculture, l’industrie et les TIC) et enfin, investissement via la conception d’un mécanisme devant catalyser les financements pour les initiatives d’emplois de jeunes.

Au cours de cette conférence, le secrétaire général du ministère marocain de l’Emploi et de la formation professionnelle, Mohamed Boutata, a souligné l’importance de cette initiative dans un continent doté d’indéniables ressources et de compétences ambitieuses.

Il a insisté sur la mise en adéquation entre les politiques sectorielles et le marché de l’emploi, en mettant au point des programmes à même d’aider les jeunes à acquérir les capacités professionnelles nécessaires.

Entre 2016 et 2017, la BAD prévoit cinq conférences ministérielles régionales dans le souci de faire participer les différentes parties prenantes au mûrissement de la SEJA.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page