Éco-Business

Crédits immobiliers. Bachir Benslimane Bellemlih : “Les taux devraient se stabiliser aux niveaux actuels”

Bachir Benslimane Bellemlih
PDG de Afdal.ma.

Avez-vous de la visibilité sur l’orientation des taux au 2e trimestre 2022 ?
Les taux d’intérêt se situent déjà à leur plus bas historique sur quasiment tous les segments. Nous pensons qu’ils devraient se stabiliser aux niveaux actuels. Cela dit, nous pourrions recevoir des offres promotionnelles de la part de quelques banques qui voudront se positionner sur des segments distincts, étant donné que la haute saison pour l’achat de biens immobiliers a démarré.

Sur quels éléments les banques sont-elles plus vigilantes aujourd’hui ?
Les banques sont plus attentives vis-à-vis du secteur d’activité du client. Certains sont toujours considérés à risque, principalement le tourisme mais, cette tendance est amenée à changer compte tenu de l’ouverture progressive des frontières. Pour les salariés, la qualité de l’employeur est aussi un critère qui entre en jeu. Une société peu connue peut représenter un facteur de risque pour l’organisme prêteur même si les déclarations de salaire sont aux normes et que le salaire du client passe en temps et en heure. Par ailleurs, l’apport personnel est déterminant. Cela constitue une garantie supplémentaire pour la banque

Quels conseils donneriez-vous  aux emprunteurs pour améliorer la qualité de leurs dossiers ?
L’emprunteur peut agir sur plusieurs points pour améliorer la qualité de son dossier. Avoir un apport personnel dénote de la capacité à épargner, ce qui pour le banquier, constitue un élément rassurant. Ce dernier fait également attention à la gestion du revenu. Les relevés de compte bancaire fournissent des informations importantes aux banquiers et renseignent notamment sur le comportement des clients. Il faudra par ailleurs veiller à récupérer les mains levées sur les crédits remboursés. Cela permettra de prouver leur remboursement au cas où le rapport de solvabilité n’a pas encore été mis à jour.

Frank Fagnon / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page