Éco-Business

Création d’entreprises : c’est parti pour la mise en œuvre de Tatwir-Startup

Lancé le 15 février dernier par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, le programme d’appui aux porteurs de projet de startup industrielle Tatwir-Startup est enfin entré dans sa phase active. Maroc PME vient de signer des conventions de partenariat avec neuf premiers incubateurs qui ont commencé à sélectionner des porteurs de projet. Les détails.

Le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique met en branle son programme d’appui aux porteurs de projet de startup industrielle «Tatwir-Startup». Maroc PME vient en effet de signer des conventions de partenariat avec neuf premiers incubateurs qui ont déjà commencé à sélectionner des projets innovants industriels ou de services à forte valeur ajoutée liés à l’industrie. Ces incubateurs, membres de la Fédération de l’écosystème startup du Maroc (MSEC), avec laquelle Maroc PME a conçu le programme, seront progressivement rejoints par d’autres en cours de recrutement (voir encadré).


L’objectif de cette chaîne intégrée d’incubation sera de faire émerger une centaine de «nouvelles unités industrielles» à même de contribuer à la régénération du tissu des entreprises industrielles et technologiques positionnées sur le «made in Morocco» à l’horizon 2023. C’est ainsi que, suivant la convention de partenariat signée entre Maroc PME et les incubateurs, l’accompagnement des porteurs de projet, sur la période 2021-2023, se fera à travers le déploiement de deux composantes du programme Tatwir-Startup, à savoir une composante préincubation et une composante incubation. La préincubation se fera en premier. Elle porte sur la sélection des idées de porteurs de projets effectuée dans le cadre de rencontres «bootcamp» (camp d’entraînement) organisées par les incubateurs.

5.000 porteurs de projets visés en préincubation
Il est demandé à chaque incubateur d’effectuer 12 bootcamps, à raison de 30 porteurs de projets de startup minimum par bootcamp. La durée de déploiement de chaque bootcamp est de 3 jours maximum. Maroc PME prend en charge 100% des bootcamps auxquels elle alloue un financement de 75.000 DH TTC par bootcamp. L’objectif est d’accompagner 5.000 porteurs de projets de startup sur une période de 3 ans. Une fois cette composante préalable à la sélection des porteurs de projet de startup franchie, les incubateurs passeront ensuite à la seconde composante du programme Tatwir-Startup. Il s’agit de l’incubation, qui porte sur l’accompagnement des porteurs de projet de startup sélectionnés vers la création et le démarrage effectif de leur entreprise à travers deux étapes : l’Incub-idea et l’Incub-start. L’Incub-idea, première étape de l’incubation, vise à accompagner la transformation de l’idée en projet viable «Minimum Viable Product Test». Il s’agit d’un accompagnement de groupes de porteurs de projet de startup effectué sous forme de sessions d’incubation. Il est demandé à chaque incubateur de faire émerger 30 projets de startup Incub-idea sur les 3 ans années du programme Tatwir-Startup.

100.000 DH TTC par projet en incubation
Pour ce faire, il leur est recommandé d’organiser une session d’incubation par an, à raison de 10 projets de startup minimum par session, ceci sur une durée d’accompagnement de trois mois. Maroc PME prend intégralement en charge l’incubation à raison de 100.000 DH TTC par projet. Une fois cette première étape de l’incubation franchie, les incubateurs devront accompagner leurs porteurs de projet vers le démarrage effectif de leurs entreprises. Cela se fera à travers l’accompagnement de groupes de porteurs de projets de startup via des sessions d’incubation en deux phases. La première phase, dénommée «Cadrage et stratégie commerciale», permettra de définir la première mouture de la stratégie commerciale et marketing ainsi que l’identification des clients cibles, et d’élaborer une deuxième mouture du business model. La seconde phase, «Formalisation et élaboration du plan de développement projet», sera consacrée à la définition du plan de financement (fonds propres, subvention, dette, levée de fonds, etc.) ; l’élaboration du processus de développement, de production et de distribution ainsi que la mise en place d’outils pour le pilotage de l’activité ; la formalisation et l’élaboration du business model et du business plan ; l’élaboration du plan de recrutement de l’équipe de démarrage mais également de l’investor deck et du pitch. L’objectif est d’accompagner 300 porteurs de projets de startup sur une période de 3 ans. À signaler que les cent projets qui seront in fine sélectionnés bénéficieront d’un appui à l’industrialisation à travers le soutien à l’investissement, avec une prise en charge de 30% du programme d’investissement matériel et immatériel. En attendant d’y revenir, rappelons que le programme d’appui aux porteurs de projet de startup industrielle «Tatwir-Startup» a été lancé le 15 février dernier par le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. Il s’inscrit dans le cadre du déploiement du Plan de relance industrielle 2021-2023 qui compte parmi ses axes stratégiques le développement de l’entrepreneuriat industriel et l’émergence d’une nouvelle génération d’industriels marocains. 

Les premiers incubateurs concernés

En marge de la cérémonie de lancement de Tatwir-Startup, le 15 février dernier, une convention de partenariat pour la mise en place du programme a été signée par le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, le Directeur général de Maroc PME, Brahim Arjdal et le membre fondateur de la Fédération de l’écosystème startup du Maroc (MSEC), Amine Al-Hazzaz. Pour commencer, neuf incubateurs ont été choisis parmi la vingtaine de membres de la MSEC qui seront donc privilégiés. Les neuf incubateurs sélectionnés sont le Cluster solaire, Réseau Entreprendre Maroc, le Cluster électronique, mécatronique et mécanique du Maroc (CE3M), Enactus, MCISE, New Work Lab, Startup Maroc, Impact Lab et Bidaya.

Aziz Diouf / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page