Éco-Business

Chari : top départ pour l’activité en Tunisie

Après sa récente levée de fonds, Chari annonce le lancement de ses opérations en Tunisie. La startup, fondée en janvier 2020 par le tandem Ismael Belkhayat-Sophia Alj et incubée au sein du holding familial HnS Invest Holding, affiche ses ambitions pour le marché tunisien.

C’est une nouvelle étape de développement à l’international que Chari.ma vient de franchir en annonçant le lancement de ses opérations en Tunisie. En effet, après sa récente levée de fonds, la startup marocaine annonce le démarrage de son activité sur le marché de la distribution dans le pays voisin. Chari est une application de e-commerce B2B permettant aux commerces traditionnels de proximité de s’approvisionner en produits qu’ils revendent dans leur magasin avec la promesse de se les faire livrer en moins de 24h.


La startup, lancée en janvier 2020 par le tandem Ismael Belkhayat-Sophia Alj, a été incubée au sein du holding familial HnS Invest Holding avant de rejoindre les rangs de STATION F Paris et de séduire plus de 15.000 épiceries au Maroc. Notons que Chari a récemment annoncé un financement émanant de Plug and Play, Venture Capitalist, le fonds le plus actif de la Silicon Valley, et par Orange Digital Ventures, bras droit de de l’opérateur télécom français spécialisé dans le capital risque.

Croissance internationale
Pour piloter son activité sur le marché tunisien, Chari Maroc a nommé Arafat Dhiaoui au poste de directeur général. Dhiaoui est Tunisien, diplômé de l’ISCAE de Casablanca et a fait carrière au sein des multinationales Unilever et Danone avant de devenir directeur général Maroc du groupe émirati IFFCO (marques London Dairy, Tiffany, Igloo…). Riche de ses vingt années d’expérience dans les Fast-Moving Consumer Goods (FMCG), Dhiaoui aura l’ambitieuse tâche de dupliquer et d’adapter les opérations et la croissance de Chari Maroc en Tunisie.

«Au Maroc, nous avons le sentiment de créer une véritable valeur ajoutée pour le secteur du commerce traditionnel. Nous aidons les points de vente de proximité à se digitaliser, à acheter moins cher, à proposer plus de services à leurs clients et à générer ainsi plus de revenus. Ce sentiment se confirme par notre important taux de croissance qui prouve que notre service est très utile pour nos utilisateurs. Nous espérons avoir un rôle aussi utile en Tunisie. Les deux marchés étant très similaires, nous pensons que ce service marocain plaira aussi aux épiceries tunisiennes. Nous sommes très heureux d’investir et de lancer nos activités dans ce pays frère et voisin», explique Dhiaoui.

Performance nationale
Chari connaît une croissance mensuelle de plus de 10% et prévoit de clôturer l’année 2021 avec un chiffre d’affaires de plus de 200 MDH. À fin 2020, Chari a reçu le prix de la startup africaine de l’année, décerné par l’opérateur télécom français Orange, lors d’un concours auquel ont participé plus de 500 startups. La jeune pousse marocaine ambitionne de devenir le leader du e-commerce B2B en Afrique francophone. Avec une équipe dépassant les cent personnes, les services de Chari ont d’abord séduit les épiciers avant de s’ouvrir à d’autres commerces de type laiterie, parfumerie, droguerie, supérette, téléboutique, café, restaurant…

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page