Éco-Business

CFG Research : HPS revalorisée mais toujours plebiscitée

Actuellement, le titre est correctement valorisé par la société de bourse, et son potentiel de croissance a été complètement intégré compte tenu des effets de la crise sanitaire et des nouvelles acquisitions sur les revenus du groupe. HPS reste à conserver avec un objectif de cours à 6.325 DH.

Impact de la pandémie de Covid-19 sur l’économie mondiale ainsi que sur certains segments d’activité de HPS, annonce de l’acquisition d’une société basée à l’Île Maurice appelée ICPS… Autant d’éléments qui ont poussé les analystes de CFG Research à revoir les prévisions du groupe HPS à la baisse. «Nous avons updaté notre modèle et ressortons avec un nouveau cours cible à 6.325 DH», commente la société de bourse, qui précise toutefois : «Cela ne remet en aucun cas en question le potentiel de croissance mondiale à long terme du groupe, et cela ne change en aucun cas notre conviction sur la valeur».


En effet, HPS reste l’un des leaders mondiaux d’une industrie du paiement électronique extrêmement dynamique et offre des perspectives de croissance hors pair (TCAM du RNPG de 17,3% sur la période 2019-2024), ainsi qu’une diversification géographique de ses revenus très intéressante. «De ce fait, investir dans HPS équivaut à investir dans un des leaders mondiaux de l’une des industries les plus prometteuses sur les nombreuses années à venir», explique CFG Research. Les investisseurs ont d’ailleurs manifesté leur soutien au groupe tout au long de l’année malgré la crise. HPS a fait partie des rares valeurs à avoir affiché une croissance soutenue au cours de l’exercice. Elle a enregistré une hausse de 69% depuis début 2020, s’échangeant ainsi à 6.341 DH. Une confiance maintenue malgré la performance limitée du groupe qui note une progression de 1,1% seulement de ses revenus à fin 2020. «Nous pensons que 2020 ne sera qu’une brève et ponctuelle décélération dans l’impressionnante histoire de croissance du groupe qui a commencé il y a de nombreuses années. En effet, nous pensons que le groupe renouera avec un taux de croissance top-line plus normatif dès 2021 (+17,2%)», souligne CFG Research. Avec une croissance annuelle moyenne de 11,8% du nombre de transactions non-cash dans le monde sur la période 2013-2023, le secteur du paiement électronique est extrêmement porteur, et cette tendance est amenée à perdurer. Avec un nombre de cartes de crédit et de débit en constante augmentation à travers le monde (taux de croissance à deux chiffres), de nouvelles technologies favorisant les moyens de paiement non-cash ainsi que l’adoption croissante de moyens de paiement électroniques par les pays émergents, ce secteur est amené à poursuivre sa croissance.

Mise à jour du business plan
Par ailleurs, la société de bourse explique sa décision de mettre à jour son business plan par la volonté d’aligner les prévisions de croissance de l’activité Solutions sur les dernières estimations revues à la baisse de la croissance des transactions non-cash dans le monde. En effet, selon les dernières estimations du World Payments Report, la pandémie de Covid-19 devrait réduire la croissance du nombre de transactions non-cash dans le monde de 5% durant la période 2019-2023, sous l’effet, notamment, d’une baisse de l’activité économique des pays et d’une diminution de la consommation des ménages en raison des différentes restrictions imposées. Cependant, en dépit des effets à long terme de la pandémie, le changement d’habitude des consommateurs qui privilégient de plus en plus des moyens de paiement non-cash, notamment le paiement mobile au détriment du paiement en cash (notamment au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique), et les efforts consentis par les gouvernements afin d’augmenter l’inclusion financière devraient permettre à cette industrie d’enregistrer une croissance à deux chiffres au cours des prochaines années. Les dernières estimations font ainsi état d’un taux de croissance annuel moyen des transactions non-cash de 11,5% sur la période 2019-2023 (contre 16,4% auparavant). «Nous pensons ainsi que ce potentiel de croissance justifie aujourd’hui pleinement les multiples de valorisation du groupe», affirment les analystes de CFG Research. HPS traitera ainsi à des P/E 2020 et 2021 respectifs de 43,0x et 34,9x, soit des niveaux de valorisation qui semblent enfin en ligne avec le profil de croissance du groupe. Le titre est, actuellement, correctement valorisé par CFG Research qui recommande de le conserver avec un objectif de cours à 6.325 DH (contre 6.341 DH à la mi-séance du 17/03/2021), correspondant à un potentiel de baisse du titre de 0,2% et à des P/E induits de 42,2x et 34,2x en 2020 et 2021 respectivement. «Nous tenons à souligner que pour tenir compte du potentiel de croissance à long terme du secteur d’activité de HPS, nous avons prolongé notre horizon de prévision à 2035», précise la société de bourse. En effet, CFG Research a souhaité intégrer le potentiel de croissance du groupe au-delà de l’ancien horizon de projection (2027), et ainsi faire décélérer graduellement la croissance du groupe vers son taux de croissance à l’infini de 2,5%.

Aida Lo / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page