Éco-Business

Business : Bank of Africa densifie son réseau de partenaires

Bank of Africa-BMCE Group multiplie ses projets de coopération avec des acteurs économiques de premier plan. Au fil des partenariats, le groupe renforce sa puissance sur le marché financier continental et s’impose comme partenaire économique de choix dans la coopération avec l’Afrique. 

2021 s’annonce riche en deals et en partenariats pour Bank of Africa (BOA). En témoignent les deux accords signés en à peine deux mois. Depuis plusieurs années, la banque multiplie les signatures d’accord avec des partenaires économiques de choix (Zhejiang China Commodity City Group, China Communications Construction Company…), comme pour renforcer sa présence au niveau des capitales économiques mondiales et réaffirmer sa détermination à faire émerger une économie africaine pleinement intégrée au sein de l’économie mondiale. Implanté dans 31 pays, dont 20 en Afrique, BOA se présente comme un modèle marocain de développement international.


La première banque marocaine à s’installer sur le marché d’Afrique subsaharienne contribue fortement au rayonnement du Maroc sur le continent. Sa nouvelle dénomination en dit long sur ses ambitions panafricaines. En effet, son assemblée générale extraordinaire, réunie le 5 mars 2020, a approuvé la nouvelle dénomination de la banque, «Bank Of Africa», abrégée «BoA». Ainsi, le groupe ambitionne de devenir une banque leader sur le continent. Pour ce faire, il multiplie les partenariats et renforce ses opérations internationales en Europe, en Chine, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord dans l’optique de soutenir ses activités en Afrique.

25 janvier 2021 : signature d’un MoU avec la SIACE
Cet accord est pour l’heure le dernier signé par la banque. La signature du mémorandum d’entente entre Bank of Africa-BMCE Group et la Société islamique d’assurance des investissements et des crédits à l’exportation (SIACE), membre du groupe Banque islamique de développement, a pour but de soutenir les activités de commerce extérieur et les investissements dans les pays membres de cette organisation multilatérale.

À travers ce mémorandum, les deux parties conjuguent leurs efforts «pour intensifier les échanges et financer les projets socio-économiques de développement en Afrique», souligne la banque. Ce partenariat intervient à un moment où les relations entre les deux institutions se sont renforcées après la conclusion d’accords importants dans différents pays d’Afrique de l’Ouest, où Bank of Africa-BMCE Group a apposé une forte empreinte. Ce mémorandum offre également une base solide de coopération dans les domaines d’intérêt communs aux secteurs privé et public en rapport avec les projets à développer, dans la perspective de consolider le positionnement de BOA, en tant qu’opérateur clé du commerce et de l’investissement en Afrique.

D’importants projets ont été finalisés grâce à ce partenariat, et d’autres verront le jour dans un contexte d’innovation mutuelle. La position du groupe en tant que leader dans ce domaine en sera renforcée. «Avec ce mémorandum d’entente et grâce aux nouvelles implantations de Bank of Africa-BMCE Group à Dubaï et Shanghai, notre groupe pourra bénéficier de l’expérience de la SIACE afin de développer le réseau de sa clientèle dans les régions du Golfe et de l’Asie du Sud-Est, en soutenant leurs activités de commerce extérieur et en renforçant les investissements mutuels», a conclu Mohammed Agoumi, directeur général délégué en charge de l’International de Bank of Africa-BMCE Group.

15 janvier 2021 : convention de partenariat avec CADFund
En début d’année, c’était au tour du Fonds de développement Chine-Afrique (CADFund) de signer une convention de partenariat avec Bank of Africa. La convention vient confirmer le rôle majeur joué par la banque dans le rapprochement économique entre la Chine et l’Afrique. Il s’agit d’une coopération prometteuse visant à cofinancer l’investissement chinois en Afrique, soit par la mise en place de joint-ventures ou par le financement bancaire direct en s’appuyant sur le large réseau africain du groupe. Dans le cadre de la coopération sino-africaine, plusieurs sujets de coopération entre Bank of Africa et des institutions chinoises de haut niveau ont été déployés récemment, dont l’ouverture d’une succursale du groupe à Shanghai. Les deux parties s’engagent à capitaliser sur leur maîtrise respective des marchés chinois et africains pour créer de la valeur à leurs clients et partenaires. Le partenariat ambitionne également de promouvoir, faciliter et cofinancer les entreprises chinoises souhaitant s’implanter dans la cité Mohammed VI Tanger Tech. À noter que CADFund dispose d’une capacité de financement de 10 milliards de dollars exclusivement dédiés à l’investissement productif en Afrique.

Renforcement des synergies commerciales internes
La vision et l’engagement de Bank Of Africa dans le développement économique du continent africain sont largement présents dans le Plan stratégique de développement (PSD) adopté par le groupe pour la période 2019-2021. En Afrique, BOA Group ambitionne également d’opérer un shift commercial stratégique en orientant davantage ses financements vers le marché des petites et moyennes entreprises. «Cette stratégie est accompagnée par le renforcement des outils de maîtrise de la gestion des risques. De même, BOA Group cherche à renforcer les synergies commerciales avec l’ensemble des entités du groupe et à développer le multicanal à travers des solutions digitales innovantes», précise la banque.

Modeste Kouamé / Les Inspirations Éco Docs

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page