Éco-Business

Brigitte Billerot : « Sage est restée debout durant cette crise »

Brigitte Billerot. Product Marketing Manager chez Sage

Sage a accompagné les experts-comptables marocains dans la gestion de la crise actuelle. Le métier a en effet connu un véritable changement. Détails.

Comment se porte Sage durant cette crise (premier bilan, premières leçons, nouvelles opportunités) ?
Sage est restée debout, durant cette crise, car nous avons été tout de suite orientés clients. Nous nous sommes mobilisés sur le volet du service de proximité, offres et aides pour expliquer toutes les mesures prises partout dans le monde, pour que tous nos clients, cabinets comptables ou entreprises, puissent être accompagnés durant cette crise. Il est aujourd’hui évident que les solutions de dématérialisation et de connexion sont un atout majeur. Cette crise n’a fait que mettre en exergue cette évidence. S’il n’y a pas eu de révolution dans les offres, chacun a pu mesurer pleinement le formidable potentiel de digitalisation qui peut être un vecteur de succès pour les entreprises.

Vous accompagnez les cabinets comptables. Comment réagissent-ils ?
Les experts-comptables ont vécu cette crise comme un choc humain. Au-delà de la mise en place des mesures gouvernementales et des solutions digitales, ils ont été au chevet des entreprises. Je dirais qu’ils ont été en quelque sorte les médecins des entreprises pour rassurer et accompagner les chefs d’entreprise dans cette situation inédite et déstabilisante. Avant, on pensait que l’expert-comptable n’avait de véritable utilité que dans l’explication du passé, donc expliquer et commenter des bilans, des comptes de résultats. Aujourd’hui, la profession est sous les feux des projecteurs du présent et s’affirme comme un conseil pour appréhender l’avenir. Les experts-comptables ont aussi vécu cette crise comme un coup de projecteur sur leur profession et leur expertise. Ils ont été exemplaires en matière d’accompagnement humain. Ils ont fait passer l’accompagnement et le conseil avant toute chose.

De nouvelles solutions connectées ont émergé. Le métier est-il en mutation ?
Vous savez, l’expert-comptable a toujours été perçu comme un homme de chiffres, de bilans, de comptes, de résultats. Mais avec cette crise, un nouveau métier est apparu. L’expert-comptable est aussi devenu un coach dans la mutation des entreprises. Désormais, il aide le dirigeant d’entreprise à comprendre ses chiffres en temps réel et à anticiper. Cette approche est également valable pour lui. Il peut mettre en exergue son rôle de coach au sein du cabinet et s’orienter vers de nouvelles missions, donc vers beaucoup plus de conseil en gestion et en stratégie. Finalement, en cette période de crise, les entreprises ont pu mieux percevoir la dimension conseil et prospective de la profession. Avec les nouvelles offres de Sage, la profession comptable peut répondre aux nouveaux défis de digitalisation imposés par la pandémie, transformer les contraintes en opportunités et apporter encore plus de valeur aux clients. Nous sommes convaincus que nos solutions connectées et collaboratives vont permettre aux experts-comptables d’accélérer leur digitalisation, mais aussi d’accompagner les mutations de la profession et de leurs clients.

Comment voyez-vous l’avenir des solutions connectées pour les entreprises et les cabinets ? Les solutions collaboratives vont-elles devenir la norme ?
Effectivement, ce sera le cas. Internet étant devenu indispensable, le cloud et les solutions connectées s’imposent naturellement aux entreprises et leur facilitent la vie. Les TPE, les cabinets d’expertise comptable ont un rôle d’accompagnement majeur dans le redémarrage des TPE. Dans ce nouveau paradigme, la question des outils permettant de maintenir et d’optimiser la collaboration entre le cabinet et ses clients est la clé. Désormais, avec les solutions collaboratives, si vous avez un problème de déplacement ou un problème lors d’un rendez-vous physique, l’expert-comptable et l’entreprise peuvent avoir des rendez-vous en ligne efficaces et constructifs. Les solutions connectées et collaboratives deviennent également la norme parce que le télétravail se développe. Il va de soi, pour tous les acteurs économiques dans le monde, que ce mode de travail s’impose et va se développer à grande échelle.

Quels risques et quels avantages ces solutions présentent-elles ?
Ses solutions présentent plusieurs avantages. L’utilisation de ces solutions connectées permet au cabinet de rester compétitif tout en étant réactif face aux exigences des clients. En effet, le cabinet est en mesure de générer de l’information en temps réel et en toute sécurité, tout en gardant la maîtrise de sa production. Autre avantage : le télétravail. Ces outils permettent également d’organiser des missions en y impliquant ses clients. De plus, le télétravail a une dimension d’efficacité et de productivité qui est aujourd’hui prouvée. Ce n’était pas la perception que l’on pouvait en avoir il y a encore quelques mois. Parmi les risques, je citerai la cybercriminalité. Les hackers ont été très présents durant la crise. Plus que jamais, il faut que les organisations des entreprises soient vraiment axées sur la cybersécurité.

Le cloud est au cœur de nombreuses batailles. Quel sera le positionnement de Sage dans l’après-crise ?
Sur le cloud, Sage accompagne déjà un grand nombre d’entreprises dans le monde. Aujourd’hui, le risque serait de ne pas avoir une offre dans le cloud. Avec l’arrivée du cloud connecté, c’est toute la proposition de valeur qui est complètement changée dans les entreprises. Sage est un grand acteur du SaaS. Preuve en est, l’importance du budget R&D que nous avons mis à disposition sur tous les secteurs d’activités et pour tous les marchés pour être opérationnels et très efficients pour nos clients.

Sanae Raqui / Les Inspirations Éco

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page