Éco-Business

Bonne pêche côtière et artisanale

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Les débarquements commercialisés des sardines ont connu une hausse de 152%./DR

Les produits commercialisés de la pêche côtière et artisanale ont atteint 139.941 tonnes, à fin janvier 2016. Ce tonnage, estimé à plus de 728,91 MDH, s’inscrit ainsi en hausse de 78% en valeur et de 103% en termes de poids, par rapport à fin janvier 2015, selon l’Office national des pêches (ONP).

La commercialisation des poissons pélagiques a porté sur 121.013 tonnes, soit plus de 281,06 MDH à fin janvier 2016, contre 57.381 tonnes (121,01 MDH), une année auparavant, soit un rebond de 106% en valeur et 111% en poids, précise l’ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour le mois de janvier 2016.


Cette performance résulte de la hausse de la valeur des débarquements commercialisés des sardines (+152%), de l’espadon (+40%), du chinchard (+86%) et des anchois (+417%). En revanche, la valeur du maquereau et du sabre a reculé respectivement de 5 et 14%.

Au niveau des ports, les entrées méditerranéennes ont augmenté de 2% en termes de poids et ont accusé un recul de 2% en termes de valeur, à fin janvier 2015, par rapport à une année auparavant, soit plus de 38,92 MDH, contre environ 39,52 MDH en janvier 2015.

Les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l’Atlantique ont progressé de 107%, en termes de poids et de 87% en valeur, soit plus de 689,99 MDH, contre près de 369,12 MDH un an auparavant.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page