Éco-Business

Bon cru pour Résidences Dar Saada

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le promoteur immobilier spécialisé dans le social et le moyen standing continue à afficher des ventes en progression, réduisant au passage son niveau d’endettement.


Résidences Dar Saada confirme une nouvelle fois la pertinence de son modèle économique et de sa «prudence» en matière d’investissement. En effet, au terme du troisième trimestre de 2016, le promoteur affiche au compteur un niveau de préventes qui a atteint les 3.175 unités, correspondant à un chiffre d’affaires sécurisé de 920 MDH. Comparativement aux prévisions pour toute l’année 2016, ce niveau de vente d’unités représente 64% des 5.000 unités attendues, alors que celui du chiffre d’affaires correspond à 74% des 1,25 MMDH prévus. Par catégorie, près de 83% de ces unités pré-vendues concernent le logement social. Le reste des unités se répartit entre lotissements, moyen standing, villas et commerces. Par ailleurs, le taux de commercialisation selon l’état d’avancement des projets, au 30 septembre 2016, s’élève à 89% des projets réalisés, 78% des projets en construction et 58% des projets en développement. Par région, 45% des unités commercialisées se situent dans l’axe Casa-Rabat, 37% des unités dans la région Nord et 18% dans la région Sud.

Pour ce qui est de la production, les unités en chantier ont atteint 4.298 unités, tandis que les unités achevées s’élèvent à 4.575 unités. Du côté du financement, la société affiche, à fin septembre, une dette globale de 2,696 MMDH, dont 1,946 MMDH de dettes bancaires. Cette dernière est en légère baisse de 0,4% par rapport au deuxième trimestre de l’année en cours.

Au cours du trimestre, Résidences Dar Saada a remboursé 83 MDH (en capital hors intérêts) et tiré un montant de 66 MDH. Sur le plan opérationnel, la société avait révélé, dans sa note d’information relative à la mise à jour de son programme de billets de trésorerie, être actuellement engagée dans l’étude de projets en Côte d’Ivoire et au Gabon. En termes d’investissements, le budget 2016-2018 de Résidences Dar Saada prévoit notamment la poursuite de l’aménagement du siège commercial de la société et des points de vente, l’acquisition d’un nouveau siège social, la poursuite des projets organisationnels et la mise en place de solutions informatiques ainsi que le renouvellement du matériel informatique. La société a consacré une enveloppe de 63,5 MDH à ces chantiers.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page