Éco-Business

BMCE Capital Gestion. Fitch confirme la note “Excellent“

La note «Excellent (mar)» a été confirmée pour BMCE Capital Gestion. La note de la société de gestion repose sur les scores de plusieurs catégories relatives notamment au processus, à la performance ou encore aux ressources d’investissement. La gestion de risque et le service client sont aussi pris en considération.

L’agence de notation financière internationale Fitch Ratings vient de confirmer la note Investment Management Quality Rating (IMQR) «Excellent (mar)» avec une perspective stable, à BMCE Capital Gestion (BKG). Une décision qui, selon Fitch, a été motivée par «la grande stabilité du gestionnaire d’actifs depuis la dernière notation réalisée en septembre 2019». Cette note reflèterait ainsi la discipline des processus d’investissement de BKG soutenue par le cadre solide de gestion des risques et la profondeur des ressources de l’entreprise. Pour l’agence de notation, la performance des fonds de BKG reste globalement robuste puisqu’elle bénéficie de l’engagement stratégique de sa maison mère, Bank of African dont la note est de AA- (mar) / Stable. Avec un portefeuille constitué essentiellement des produits de taux (88% des encours sous gestion à mi-septembre 2020), BKG serait le quatrième plus grand gestionnaire d’actifs au Maroc à fin septembre 2020. Ses objectifs des fonds gérés par BKG reposent sur un processus d’investissement basé sur des analyses fondamentales et macroéconomiques. BKG suit principalement des stratégies obligataires traditionnelles axées sur les indices de référence, en fonction du marché marocain, mais est également active dans des stratégies de niche plus sophistiquées qui la différencient de ses pairs. Selon Fitch, la société de gestion a toujours atteint ses objectifs d’investissement. Sur une base nominale, 78% des actifs sous gestion de BKG ont surperformé leurs pairs, au cours des trois dernières années, jusqu’à fin octobre dernier, selon les données de l’Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement marocains (ASFIM).


«Sur une base ajustée au risque, 57% de l’actif de gestion de BKG a un meilleur ratio de Sharpe que celui de ses pairs sur la même période», avance l’agence. Cependant, la croissance de l’actif sous gestion a été inférieure à celle du marché d’environ 3% par an (en moyenne) depuis 2015, contre une croissance du marché marocain d’environ 9% par an. «Le profil financier de BKG reste solide et l’organisation bénéficie du soutien de Bank of Africa, notamment en termes de réseau de distribution et d’externalisation de certaines fonctions (informatique, gestion des risques ainsi que fonctions middle et back-office) vers d’autres entités du groupe», soutient Fitch. Pour l’agence, les équipes d’investissement de BKG ont les compétences, les outils et la capacité de gérer des stratégies innovantes, mais le manque de maturité du marché marocain limite leur capacité à atteindre une masse critique. BKG disposerait également d’un cadre efficace de gestion des risques et de gouvernance, profondément ancré dans l’entreprise, mais qui bénéficie également d’une surveillance indépendante de la part des fonctions et des comités de gestion des risques.

Des procédures documentées et des mécanismes de rapport formels soutiennent davantage l’efficacité de l’environnement de contrôle. Ce cadre robuste de contrôle des risques a permis à BKG de gérer efficacement des produits sophistiqués, qui sont exposés à des risques opérationnels et d’investissement plus élevés que les produits traditionnels gérés par ses pairs. «En 2020, en réponse à la crise de Covid-19, l’équipe de gestion des risques a amélioré ses modèles de risque de liquidité et effectué régulièrement des stress tests de liquidité», constate Fitch Ratings. Pour améliorer ses performances, BKG travaillerait sur un projet d’intelligence artificielle pour aider à anticiper et prévoir le comportement
des clients, et ainsi financer les flux. 

Aïda Lô / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page