Éco-Business

Avec la K5, Kia Maroc opère un retour remarqué dans le segment des berlines

Amorçant le virage hybride, Kia Maroc opère un retour remarqué dans le segment des berlines moyennes avec la K5, remplaçante de l’Optima. Un style élancé, une motorisation hybride et de nombreuses sophistications plaident en faveur de cette berline taillée pour plaire au père de famille smart et écolo’.

Remplaçante de l’Optima, la K5 a abandonné le nom de sa devancière pour une seule et simple raison ayant trait à une harmonisation patronymique. En effet, dans le nouveau line-up de Kia Motors, les berlines s’appelleront désormais K2 (Rio), K3 (Cerato), K7 (Cadenza) et K9 (Quoris). Telle est l’explication avancée par Kia Maroc qui poursuit le renouvellement de sa gamme avec le lancement de la K5. Une voiture qui débarque dans le segment de moins en moins prisé des berlines moyennes à vocation familiale, mais avec une montagne (verte) d’arguments. À commencer par sa silhouette spectaculaire qui, à elle seule, vient rappeler que ces berlines ont encore de beaux jours devant elles et qu’il n’y en a pas que pour le SUV !

4,90 mètres de finesse
De la finesse sur toute la ligne. Voilà, en gros, comment l’on pourrait résumer le rendu stylistique apporté par les designers de Kia sur la K5. Une finesse qui se manifeste d’abord au niveau du regard où l’on note une calandre légèrement cintrée et des projecteurs à technologie LED soulignés par une fine bande de diodes. Autre élément de carrosserie finement crayonné, cette ligne métallique qui vient coiffer la partie supérieure du vitrage latéral, épousant la forme arquée du pavillon et se prolongeant jusqu’à la lunette arrière. C’est précisément sous cet angle très fastback que la K5 abat toutes ses cartes de séduction avec en prime une malle courte, dotée d’un becquet intégré et magnifiée par un bande de LED courant sur toute la largeur du véhicule et tout en finesse. L’ensemble ne manque pas d’élégance et s’oriente même vers l’efficience avec un rendement aérodynamique prodigieux (Cx 0,24) et de belles jantes alu’ de 17 pouces seulement. Les professionnels de la location longue durée (LLD) apprécieront ! Sportive et élancée, la ligne de la K5 n’en est pas moins statutaire avec une longueur mesurée à 4,90 m pour une hauteur contenue à 1,44 m.

Le plein de sophistications de confort
Forte de ces mensurations, la K5 s’autorise un coffre de 510 litres et un habitacle taillé pour 5 adultes. Au vu des habillages en cuir et des placages façon bois, le mobilier verse plutôt dans le raffinement, mais avec le sérieux et la sobriété qu’attend la clientèle ciblée. Cette dernière appréciera aussi la fine bande lumineuse qui fait subtilement baigner l’habitacle dans une lumière d’ambiance du plus bel effet, une fois la nuit tombée. Mais encore ? L’absence du levier de vitesses et celui du traditionnel «frein à main» optimise l’espace et l’ergonomie au-dessus de la console centrale. Sophistiquée, cette Coréenne l’est dans le détail, privilégiant tant le confort que la sécurité de ses occupants. Il n’y a qu’à voir le contenu des deux dotations configurées par Kia Maroc pour la K5. Le premier niveau (finition Active) intègre d’office la clim’ auto bizone (avec aérateurs arrière), le régulateur de vitesse, la boîte de vitesses à molette rotative, le sélecteur de modes de conduite, le frein de parking électrique (avec fonction Auto-hold), le réglage électrique du siège conducteur, les radars (av/ar) de stationnement couplés à la caméra de recul, le détecteur de pluie, l’écran tactile 8’’ à interface multimédia incluant Bluetooth et connectivité smartphone (Android Auto, Apple CarPlay), les rétros rabattables électriquement, l’ouverture intelligente du coffre, les vitres arrière surteintées, etc. Appelé Executive, le second niveau est reconnaissable par son toit ouvrant panoramique et la bande à diodes lumineuses qui relie les feux arrière. Il ajoute, entre autres, le réglage électrique des sièges avant ventilés et chauffants, les compteurs 100% numériques, le chargeur de smartphone à induction, l’éclairage d’ambiance personnalisable, le capteur de crevaison, le volant chauffant, la caméra de stationnement à 360°, les rideaux pare-soleil sur les vitres arrière et même l’affichage des angles morts par vidéo HD !

De la tranquillité en mode hybride
En phase avec son époque, la K5 l’est aussi par ce qui loge sous son capot : un moteur essence-hybride d’une puissance totale de 192 ch pour un couple de 367 Nm. Associée à une boîte automatique à double embrayage de 8 vitesses, cette bi-motorisation se contente de 3,9 l/100 km en cycle mixte. C’est là une consommation finalement assez proche de celle d’un diesel (à puissance équivalente). L’autre argument qu’avance Kia pour la K5 est sa garantie de 5 ans ou 100.000 km (y compris pour les batteries), doublée d’une assistance sur la même durée. De quoi rouler l’esprit tranquille, avec en prime l’exonération de la vignette dont profitent les voitures à homologation hybride et des prix sensiblement remisés durant cette période de lancement.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page