Éco-Business

Autoroutes du Maroc : le cap maintenu malgré la crise

La Société nationale des autoroutes du Maroc a publié son rapport d’activité pour 2020. Malgré une année fortement marquée par les restrictions de la circulation instaurées en mesures de prévention contre la pandémie, l’opérateur a réussi à maintenir ses investissements.

Autoroutes du Maroc maintient le cap des investissements. En dépit des répercussions engendrées par la crise sanitaire sur son activité en 2020 , «Autoroutes du Maroc (ADM) a réussi à maintenir la cadence et a maîtrisé ses équilibres pour assurer le service public aux usagers». C’est ce que confirme Anouar Benazzouz, directeur général de la société dans son rapport d’activité 2020. Par la même occasion, ADM dit aussi avoir réussi à préserver et entretenir le patrimoine autoroutier, poursuivi son plan de développement et de transformation afin de maintenir son rôle socio-économique à l’échelle nationale.


«D’ailleurs, durant la crise sanitaire, ADM a maintenu tous les grands chantiers programmés; ce qui a permis de soutenir notre écosystème constitué majoritairement d’entreprises marocaines et de préserver ainsi des milliers de postes d’emploi», renchérit le DG d’ADM.

En 2020, le gestionnaire national des autoroutes a réalisé des résultats tangibles et importants à la fois dans la mission de construction et dans la mission du service à l’usager. Durant cette année, ADM a mis en place d’importants projets comme le triplement de l’autoroute Casablanca–Berrechid et le triplement de l’autoroute de contournement de Casablanca.

«Ces deux chantiers comptent parmi les plus grands et les plus complexes jamais réalisés sous circulation par ADM», renchérit le DG.

En franchissant la barre du million d’utilisateurs du Pass Jawaz (soit 1,2 million d’utilisateurs à fin décembre), la digitalisation des moyens de paiement est devenue une réalité. En effet, plus d’un million d’usagers ont vu dans le changement une opportunité pour gagner en sécurité et en confort lors de leurs voyages ou déplacements. Côté perspectives, ADM assurera la continuité de sauvegarde du patrimoine autoroutier national, à travers des travaux d’entretien et de maintenance des 1.800 km, le triplement des voies et la construction des échangeurs. Par ailleurs, ADM compte réaliser un nouveau programme national d’extension, comprenant principalement la connexion du nouveau port de Nador West Med et la réalisation de l’autoroute continentale pour pallier la congestion prévisible du couloir «Rabat – Casablanca». Il est à noter, par ailleurs, que le trafic autoroutier de l’année 2020 a baissé de -32% par rapport à 2019. Par conséquent, les recettes de péage ont suivi la même tendance et ont enregistré une forte baisse de 840 millions de DH, soit une diminution de 27% comparée à l’année 2019.

Sanae Raqui / Les Inspirations ÉCO

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page