Éco-Business

Agadir/Nouveau pôle urbain : l’Université internationale des sciences de la santé dans le pipe

Porté par la société Co Capital, l’Université internationale des sciences de la santé d’Agadir (UISSA) nécessitera près de 1,3 MMDH, hors terrain. Dans la même zone, la fondation Mohammed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation et de la formation compte implanter un centre hospitalier à côté d’autres investissements projetés par Akdital, Kitea, Marjane, Aksal… 

Conçu sur la base d’une mixité fonctionnelle, le nouveau pôle urbain d’Agadir verra la construction de l’Université Internationale des sciences de la santé d’Agadir (UISSA). Porté par la société Co Capital, qui est un groupe spécialisé dans la distribution de médicaments avec plusieurs filiales telles que Soremed et Zenith Pharma.


Le projet nécessitera, selon l’estimation globale du porteur de projet, près de 1,3 MMDH hors terrain sur une assiette foncière de 105.222 m2. La première phase mobilisera l’équivalent de 727 MDH dont plus de 566 MDH pour la construction et plus de 171 MDH pour les équipements. Elle englobe, entre autres, la réalisation de la faculté de médecine, la faculté des sciences infirmières ainsi qu’une cité universitaire de 400 lits et un centre hospitalier de 250 lits.

Quant à la seconde phase, elle est estimée à 652 MDH (490 MDH pour les travaux de construction et plus de 161 MDH pour l’équipement). Cette phase inclura aussi la réalisation d’un institut supérieur de technologie de la santé, d’une école supérieure de génie biomédical, d’un centre de simulation (IMSC), d’une extension de la cité universitaire, avec 500 lits supplémentaires, ainsi que la réalisation d’un centre de recherche et d’une école internationale de la santé publique.

L’UISSA sera une université marocaine privée
D’après les dispositions du plan d’aménagement du Nouveau pôle urbain d’Agadir, qui a déjà franchi l’étape d’homologation, le terrain concerné est situé dans le secteur dédié à la recherche et à la formation, plus précisément le technopôle des sciences et de la recherche.

La demande d’occupation temporaire, avec l’option d’échange immobilier, a été déjà validée avec d’autres projets d’investissement dans le cadre de la CRUI, mais aussi, lors de la session mensuelle ordinaire de la commune urbaine d’Agadir, tenue le vendredi 6 mai.

En se référant au concept du projet, ayant déjà reçu l’avis favorable de la CRUI depuis octobre 2021, l’UISSA sera une université marocaine privée dotée d’un pôle de santé, de formation et de recherche ainsi que d’un pôle de soins. Dès son lancement, le projet entend se positionner comme un acteur de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation dans le domaine sanitaire.

Sa mission sera de former les professionnels de la santé alors que l’hôpital universitaire intégré à l’université sera un établissement privé pluridisciplinaire offrant des prestations médicales.

Dans la même zone, la fondation Mohamed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation et de la formation compte implanter, pour sa part, un centre hospitalier pour les professionnels de l’éducation et la formation ainsi que leurs familles.

210 lits pour le centre hospitalier de la fondation Mohamed VI
Le projet, qui a été validé aussi par la CRUI, sera réalisé sur une assiette foncière de plus de trois ha. D’une enveloppe financière de 475 MDH, le projet sera scindé en deux composantes, avec une première phase d’une capacité de 210 lits et une seconde consistant en une possibilité d’extension pour atteindre 400 lits, soit 190 lits supplémentaires.

La réalisation de ce centre hospitalier, à multiples spécialités, s’inscrit dans le cadre du plan d’action présenté en septembre 2018, devant le Roi Mohamed VI, et visant à mettre en place plusieurs projets sociaux au profit des adhérents de la fondation, dans le domaine de la santé, de l’aide au logement, du transport, de la culture et de l’estivage.

Dans le même secteur est prévu aussi le centre de formation sportif, porté par le Hassania d’Agadir, sur un terrain forestier de 71.951 m2.

La même zone abritera, par ailleurs, la grande salle couverte relevant du Grand stade d’Agadir, en phase d’étude architecturale.

En outre, plusieurs autres projets sont déjà lancés ou prévus dans ce nouveau pôle urbain, comme le CHU d’Agadir (au stade d’équipement) et l’hôpital psychiatrique (au stade de finition) ainsi que plusieurs autres projets qui devraient également voir le jour. Parmi les plus avancés, on peut citer l’Agadir international training center et le complexe hospitalier d’Akdital.

Kitea Géant, Marjane et Aksal…
Sont prévus également dans cette zone, la réalisation d’un Kitea Géant, en cours de construction sur cinq hectares avec des locaux commerciaux ainsi qu’une aire de restauration et de jeu, et ce conformément au règlement d’aménagement du nouveau pôle urbain d’Agadir, qui prévoit des grands centres commerciaux et des surfaces de distribution en plus d’activités tertiaires et de services.

Dans ce sens, cette zone devra également accueillir des investissements de Marjane, leader de la grande distribution et du groupe Aksal spécialisé dans les domaines du Retail. Notons enfin l’arrivée d’enseignes de luxe ainsi que celles de concessionnaires automobiles comme Mercedes, BMW, Jaguar et Land Rover.

Pour rappel, le plan d’aménagement du nouveau pôle urbain d’Agadir et son règlement ont été homologués par décret n°7072 du 10 mars 2022. Couvrant 1.176 ha, ce nouveau pôle est décliné en trois  pôles : un pôle sport d’environ 420 ha autour du Grand stade d’Agadir, un pôle santé-formation d’environ 339 ha aux alentours du CHU, et une zone d’urbanisation différée sur une superficie de 397 ha.

S’inscrivant dans les orientations du Schéma directeur d’aménagement urbain du Grand Agadir, en attente d’homologation, ce nouveau pôle couvre toute la zone jouxtant le grand stade d’Agadir. À noter que son aire d’aménagement revêt un positionnement stratégique au sein de l’armature urbaine d’Agadir.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page