Éco-Business

23,6 MMDH de déficit de la balance des paiements

Cet déficit est dû principalement au creusement du déficit des transactions au titre des biens de 7,9 MMDH./DR

 
Au terme du premier semestre 2016, la balance des paiements a enregistré un déficit du compte des transactions courantes se situant à 23,6 MMDH contre 18,5 MMDH durant la même période un an auparavant, soit une aggravation de 27,6%, selon l’Office des changes. 


Ce résultat est dû principalement au creusement du déficit des transactions au titre des biens de 7,9 MMDH atténué toutefois, par la hausse de l’excédent du compte du revenu secondaire de 2,4 MMDH et par une légère amélioration de celui des échanges de services (+0,4 MMDH), explique l’Office des changes. Il vient de publier un communiqué sur les résultats des échanges extérieurs à fin juin 2016. 

S’agissant de la position extérieure globale, qui reflète la situation patrimoniale de l’économie marocaine vis-à-vis du reste du monde, elle laisse apparaître à fin juin 2016, une situation nette débitrice se situant à -621,8 MMDH contre -610,4 MMDH à fin mars 2016. Cette situation s’explique par la hausse plus marquée de l’encours des engagements financiers (+18,2 MMDH) que celle du stock des avoirs financiers (+6,8 MMDH).

L’augmentation de l’encours des engagements financiers (991,7 MMDH contre 973,5 MMDH fin mars 2016) résulte de la hausse relevée au niveau de toutes les composantes de ces engagements, précise l’Office des changes, indiquant qu’il s’agit principalement des investissements directs (+11,8 MMDH), des investissements de portefeuille (+3,6 MMDH) et des autres investissements (+2,7 MMDH).

L’accroissement du stock des avoirs financiers, qui s’est élevé à 369,9 MMDH durant le premier semestre de 2016 contre 363,1 MMDH fin mars 2016, est attribuable essentiellement à l’accroissement de 6,5 MMDH du stock des avoirs de réserve.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page