Éco-Business

10.000 MW d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2030

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le Maroc compte développer une capacité additionnelle de production d’électricité, provenant de source renouvelable de plus de 10.000 MW, entre 2016 et 2030, a indiqué le ministre de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara.

Cette volonté, exprimée par le ministre, lors de la 4e conférence Inde-Afrique sur les hydrocarbures (IAHC) à New Delhi, devrait être mise en œuvre par la répartition entre les trois sources : le solaire 4.500 MW, l’éolien 4.200 MW, et l’hydro-électricité 1.300 MW, dont quelques chantiers sont déjà ouverts.


Des projections du ministère prévoient «le triplement de la demande en énergie primaire et le quadruplement de la demande électrique à l’horizon 2030, par rapport à 2008», d’où la détermination d’augmenter la production.

Amara a aussi indiqué que le pays a fait de «modestes découvertes» de bassins sédimentaires de gaz et de pétrole, mais qui demeurent sous-explorés, puisque «sur les 900.000 km² de bassins sédimentaires que compte le pays, la superficie couverte par l’exploration ne dépasse guère les 400.000 km² et seuls 313 forages d’exploration ont été réalisés jusqu’à maintenant».

Il est à noter que les investissements dans la recherche pétrolière au Maroc sont passés à 830 millions de dollars, en 2014, contre 265 millions de dollars, en 2013, «ce qui dénote de l’attractivité du pays pour les sociétés pétrolières internationales», indique-t-il.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page