AutoMaroc

Car of the year Morocco: c’est parti pour la 2e édition !

Qui succèdera à la Volvo S60, lauréate l’an dernier du premier titre de «Car of the year Morocco» ? Il faudra attendre les premier et second tours de cette élection qui met en lice 19 nouveautés lancées en 2020 et dont le modèle gagnant sera révélé durant la première semaine d’avril.

Les préparatifs de la deuxième édition du concours «Car of the year Morocco» vont bon train. Après une réunion tenue, cette semaine, entre plusieurs membres du jury et en présence d’un notaire, l’élection du COTY se précise. Mardi prochain verra l’organisation du premier tour qui met en lice 19 modèles lancés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020. Il s’agit, par ordre alphabétique des Audi Q3 et Q3 Sportback, BMW Série 2 Gran Coupé et Série 4 Coupé, Ford Focus et Kuga, Hyundai Sonata, Kia K5, Niro et Seltos, Mercedes GLA, Nissan Juke, Opel Corsa, Peugeot 2008, Renault Clio 5 et Captur, Seat Arona, puis Skoda Scala et Kamiq. Après une évaluation statique, les sept modèles ayant obtenu le plus de points seront déclarés finalistes et passeront au stade des essais dynamiques effectués par l’ensemble des membres du jury. Ce dernier change cette année en accueillant de nouveaux membres.


Un jury légèrement féminisé cette année
Comme pour la première édition, le jury de COTY Morocco reste constitué de journalistes spécialisés en automobile. Des personnes ayant une certaine expérience dans ce domaine et qui sont régulièrement conviées à des essais-presse nationaux et internationaux pour découvrir et tester des véhicules avant leur commercialisation sur les marchés mondiaux. D’où la décision des membres du jury d’ajouter trois personnes qui comptent cette expérience et qui couvrent régulièrement l’actualité automobile au Maroc. Outre Nabil Sbai Tanji, grand passionné automobile qui rédige pour le site Automagazine.ma, deux femmes font leur entrée au jury. Il s’agit de Khadija Dinia, fondatrice et rédactrice en chef du site Luxury Life Morocco (Luxurylife.ma) et Leila Benjelloun, directrice générale et rédactrice en chef du magazine Golf du Maroc. Leur participation ne sera que bénéfique pour cette élection que l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) organise «dans le cadre de sa mission de sensibilisation du grand public à l’automobile».

Un événement adapté à la conjoncture
C’est ce qu’a indiqué l’AIVAM dans un communiqué de presse, ajoutant aussi que «l’objectif de cet évènement est d’élire la voiture de l’année par un panel sélectionné de journalistes et d’experts spécialisés dans l’automobile, tel que cela est pratiqué à l’international, en assurant une transparence et une équité à toutes les marques participantes». Conjoncture Covid-19 oblige, l’édition de cette année sera épiloguée via Internet. En effet, «le véhicule élu voiture de l’année 2021 sera révélé au public sous format digital mardi 6 avril 2021», indiquent les organisateurs, ajoutant qu’«un lien de connexion pour permettre de suivre cet événement sera diffusé à cet effet par la presse». En attendant, l’événement ne cesse de susciter l’intérêt du public, mais aussi celui des sponsors. Parmi eux, de grands partenaires institutionnels comme Eqdom, Salafin, Sofac, Wafasalaf et Vivalis ont réitéré leur soutien sans faille afin d’accompagner cet événement, cette année, comme ils l’avaient fait l’année d’avant.

Jalil Bennani / Les Inspirations Éco Auto

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page