Archives

Maroc-Inde : Institutionnaliser la coopération

En attendant la mise en place d’un véritable partenariat stratégique, à l’instar de celui signé avec la Russie et la Chine, les deux pays tentent de développer la base institutionnelle de leurs rapports. L’une des mesures concerne la mise en place de la Chambre de commerce et d’industrie indienne à Rabat.

L’Inde est l’un des principaux partenaires du Maroc en termes d’investissements dans les phosphates et le premier importateur mondial de phosphate et d’acide phosphorique. Si ce secteur demeure le principal volet de la coopération bilatérale, d’autres partenariats fructueux sont engagés entre les deux pays dans plusieurs autres domaines. C’est le cas de l’agriculture, de l’industrie pharmaceutique, de l’automobile, et de la recherche scientifique et technologique. Aujourd’hui, la coopération devrait s’intégrer dans des perspectives plus élargies.

La logistique est un domaine important qui peut attirer les investissements de l’Inde, notamment dans les ports et les chemins de fer. Le Maroc gagnerait aussi à profiter de l’expérience agricole et de maîtrise de l’eau par l’Inde (plan du système fluvial). Le souverain et le premier ministre indien se sont accordés, dans le cadre d’une rencontre officielle, en marge du sommet des chefs d’États en octobre dernier, sur la volonté commune de relever le niveau du partenariat stratégique.

L’expérience importante de l’Inde dans certains secteurs peut être à l’origine d’un attrait d’investissements de ce pays vers le Maroc et dynamiser le commerce extérieur entre les deux pays. Encore faut-il disposer du cadre institutionnel pour engager de tels partenariats. C’est pourquoi les deux pays ont convenu de la mise en place d’une commission de travail coordonnée par les ministres des Affaires étrangères des deux pays à l’effet de formuler des projets d’intérêt commun et des pistes d’initiatives à même de répondre à la nouvelle ambition projetée. À l’occasion de la visite du vice-président indien, l’une des mesures phares concernera l’établissement d’une Chambre de commerce et d’industrie indienne à Rabat.

Maroc-Export s’inscrit également dans cette démarche. À l’occasion du sommet d’octobre 2015, Maroc Export a été particulièrement actif avec la signature de plusieurs mémorandums d’entente avec les représentants institutionnels de l’Inde. Il a notamment paraphé deux mémorandums d’entente. Le premier a été signé avec la Chambre d’industrie indienne et vise la promotion des relations commerciales entre le Maroc et l’Inde et l’établissement d’une coopération institutionnelle entre les entreprises des deux pays.

Le deuxième mémorandum, signé entre Maroc Export et la fédération indienne des exportations, a pour objectif de créer un mécanisme d’appui mutuel dans le domaine de la coopération technique, économique et commerciale, le développement des échanges entre les opérateurs économiques et les hommes d’affaires des deux pays, ainsi que la réalisation de projets communs. Le secteur privé n’est pas en reste. Lors du sommet Afrique-Inde de 2015, la CGEM avait signé un partenariat avec la Fédération indienne des chambres de commerce et d’industrie.

Lions de l’Atlas : Comment Walid Regragui a métamorphosé l’équipe ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page