Archives

Formation hôtelière et touristique: 5 établissements labellisés

Ces établissements ont été labellisés en récompense pour leurs actions en matière d’amélioration de la qualité de la formation, la pertinence des programmes et des enseignements dispensés, entre autres./DR

 
Le premier label d’excellence en formation hôtelière et touristique au Maroc a été remis à 5 établissements au titre de l’année 2016, lors d’une cérémonie organisée vendredi à Rabat par le ministère du Tourisme et le ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle.


Il s’agit de l’Institut spécialisé de technologie hôtelière et touristique de Mohammedia, l’Institut spécialisé de l’hôtellerie et de la restauration (ISHR) Polo Casablanca, l’ISHR Marrakech, l’École hôtelière de Casablanca et le Centre casablancais de formation appliquée (CCFA) de Marrakech.

Ces établissements ont été labellisés en récompense pour leurs actions en matière d’amélioration de la qualité de la formation, la pertinence des programmes et des enseignements dispensés. Ils ont aussi été couronnés pour la programmation des stages en entreprises, l’appui à l’insertion des lauréats et le perfectionnement de la gestion et de la bonne gouvernance.

Ce label est une certification qui vise à reconnaître les établissements de formation hôtelière et touristique publics et privés alignés aux normes et aux critères de qualité et de performance exigés par le référentiel du label d’excellence. Ce dernier a été élaboré par le ministère du Tourisme en concertation avec l’OFPPT et les professionnels du secteur.

Pour l’octroi de ce label, 13 critères ont été validés par l’ensemble des partenaires institutionnels et professionnels et édités dans un cahier des charges, à savoir la gouvernance et l’organisation, la planification et la stratégie, l’attractivité de l’offre de formation de l’établissement, les pré-requis pour l’accès à la formation, entre autres.

Selon le ministre du Toursime, Lahcen Haddad, l’objectif de ce label est de «choisir les écoles qui ont un niveau de qualité important en matière d’infrastructures et de programmes de formation».

Pour sa part, le ministre de l’Éducation et de la formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, a souligné l’importance de ce label qui a un impact positif sur la qualité de la formation au niveau des établissements. Il a mis l’accent sur la nécessité de renforcer le partenariat public-privé dans ce genre d’investissements.

En tout, 14 établissements aspiraient à l’obtention de ce premier label d’excellence.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page