Sports

Affaire Hakim Ziyech : ce qu’en pensent les Marocains

Le différend Ziyech/Halilhodzic a pris une nouvelle tournure. Si le Franco-Bosniaque a longtemps refusé de sélectionner le joueur pour des raisons dites disciplinaires, Ziyech, qui dispute actuellement la Coupe du Monde des Clubs avec son équipe de Chelsea, a annoncé sa retraite internationale… à 27 ans.

Cette décision en a surpris plus d’un et suscité une vive polémique. Il faut dire que le joueur divisait l’opinion publique marocaine bien avant cette déclaration. Dès que Halilhodzic avait fait part de sa décision de l’écarter, certains Marocains avaient approuvé cette exclusion tandis que d’autres l’avaient dénoncée.

Quand le Franco-Bosniaque avait encore du crédit auprès d’une tranche de la population, beaucoup avaient trouvé sa décision justifiée, estimant que l’attaquant de Chelsea ne mouillait pas suffisamment son maillot pour l’équipe nationale. D’autres, en revanche, avaient dénoncé cette décision, soulignant qu’il s’agissait d’un joueur important pour les Lions de l’Atlas. Maintenant que la popularité de Halilhodzic est au plus bas, suite à l’élimination en quart de finale de la CAN, et que Ziyech a annoncé sa retraite internationale, le débat au sujet du joueur est plus que jamais d’actualité. Ses détracteurs soutiennent la thèse selon laquelle le joueur n’a aucune considération ni pour l’équipe nationale ni pour le Maroc, et que sa retraite internationale le prouve.

Ils lui reprochent, notamment, le fait d’être “rancunier”, et d’étendre sa rancune envers Halilhodzic à toute l’équipe nationale. Ils rappellent, à titre d’exemple, que Ziyech n’a réagi à aucune victoire de la sélection nationale, contrairement à d’autres joueurs, également écartés par Halilhodzic, comme Amine Harit. Ses défenseurs estiment, par contre, sa position justifiée, et que c’est le sélectionneur qui en est responsable, rappelant que le joueur a choisi le Maroc alors qu’il avait pleinement sa place dans la sélection des Pays-Bas. Cette faction souligne qu’il s’agit d’un élément important et que l’équipe nationale a besoin de ses talents. Pour récupérer un tel joueur, il faudrait, selon eux, licencier Halilhodzic.

Un petit tour d’horizon des réseaux sociaux montre à quel point les amateurs de foot marocains sont divisés à ce propos. Mais laquelle des deux factions a raison ? Ziyech en a-t-il fini internationalement avec Halilhodzic ou avec le Maroc ? On aura certainement la réponse en temps voulu.

Mohamed Fizazi / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page