Partenaires

ONCF : De grandes ambitions pour 2017

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco
Mohamed Rabie Khlie, DG de l’ONCF

L’entreprise prévoit une hausse de 3,3% pour le transport ferroviaire des voyageurs et de 2,3% pour celui du fret-logistique. L’enveloppe allouée aux investissements s’établit à 7,13 MMDH, dont 29% réservés au projet LGV et 71% à la poursuite de la modernisation du réseau conventionnel.

Consolider la position du rail sur le marché national des transports et surtout développer le système ferroviaire en faveur de la mobilité durable. Ce sont les grandes orientations du budget présenté par Mohamed Rabie Khlie, directeur général de l’office, lors de la réunion du Conseil d’administration de l’Office national des chemins de fer (ONCF), vendredi 27 janvier. Des orientations qui, en plus d’être alignées sur la circulaire du gouvernement relative à la loi de Finances 2017 en matière de soutien à la croissance économique et de préservation des équilibres macro-économiques, appellent à la poursuite des efforts de l’office pour atteindre deux objectifs principaux : d’une part l’amélioration constante de la qualité des services et l’optimisation des dépenses d’exploitation, d’autre part la réalisation des ambitieux projets inscrits au programme d’investissement de l’office.


Ainsi, au titre du premier objectif, le budget 2017 prévoit une hausse de 3,3% pour le transport ferroviaire des voyageurs et de 2,3% pour celui du fret-logistique. S’agissant des projets, qui rappelons-le, comprennent entre autres la LGV Kénitra-Tanger, le triplement de la voie entre Kénitra et Casablanca, le doublement complet de la ligne Casablanca-Marrakech et la construction de nouvelles gares et d’un réseau de plateformes logistiques, l’office a prévu une enveloppe de 7,13 MMDH, dont 29% sont réservés au projet LGV et 71% à la poursuite de la modernisation du réseau conventionnel. Ce budget clairement placé sous le signe de la «mobilisation au service de la mobilité» a été salué par Mohamed Boussaid, ministre de l’Économie et des finances et ministre de l’Équipement, du transport et de la logistique par Intérim, qui n’a pas manqué de rappeler la portée économique et sociale des performances de l’office, son implication dans la promotion de l’emploi et la dynamisation du tissu productif national et ceci au regard des projets ci-dessus.

À ce propos, notons que dans la première partie de son intervention, Mohamed Rabie Khlie a dressé un panorama de l’année écoulée. Il a à ce titre égrené les multiples faits qui ont marqué l’exercice dont le coup d’envoi des travaux de construction de la gare ferroviaire de Rabat-Agdal et le lancement du Train du climat, qui a sillonné 12 villes à travers le royaume dans le cadre de l’accompagnement par l’office de l’événement planétaire de la COP22, sans oublier la mobilisation humaine et matérielle pour le transport, aussi bien des voyageurs que des marchandises, dans les meilleures conditions possibles en termes de sécurité, de qualité et de régularité. Mobilisation, qui selon le directeur, a permis à l’office de transporter 39 millions de voyageurs et d’acheminer environ 28 millions de tonnes de marchandises par rail. Mohamed Rabie Khlie a également souligné que cette mobilisation est considérable dans la mesure où elle permet de gérer au mieux les impacts des grands projets d’infrastructure que l’office réalise dont celui de la LGV qui a atteint, a-t-il annoncé, un taux d’avancement de 86%. Par ailleurs et dans un autre registre, le directeur qui a présenté le développement durable, désormais, comme le leitmotiv de l’office au quotidien dans le cadre de la RSE est revenu sur la réalisation, pour la première fois, du bilan carbone et du rapport du développement durable de l’ONCF, ainsi que sur la certification ISO 50001 de son siège social et de la gare de Marrakech en ce qui concerne l’efficacité énergétique. Une certification, qui selon Mohamed Rabie Khlie, constitue la première étape d’un processus qui sera généralisé progressivement sur le reste des sites et établissements de l’office.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page