Opinions

Transport urbain et interurban : il est temps que les choses changent

Vivement que les recommandations du Conseil de la concurrence soient traduites en réforme globale du secteur du transport urbain et interurbain par autobus ! Nous le remarquons, quand nous nous déplaçons dans de grandes métropoles mondiales : la qualité et la fluidité du dispositif de transport urbain est indicateur du niveau de développement.

Lorsque toutes les zones sont desservies, que la régularité est précise à la minute près, que l’intermodalité est d’une fluidité sans faille, que le rapport qualité-prix est optimal, que l’état des véhicules est irréprochable…, cela ne peut que dénoter d’un suivi rigoureux par les autorités locales du niveau de performance des services offerts aux citoyens et aux touristes.

D’ailleurs, le Conseil de la concurrence a bien relevé ce point en faisant référence aux orientations tracées dans le cadre du Nouveau modèle de développement, alors qu’il parle de la nécessité de rechercher la qualité de service au meilleur coût. Et il est tout à fait logique, dans cette quête, que l’une des recommandations phares du chapelet de mesures proposées par le Conseil, concerne la nécessité de briser la forte concentration économique du marché.

Ceci sera possible par la révision des conditions d’accès des opérateurs et par l’imposition dans le cadre des bilans périodiques des évaluations des prestations par les usagers. Et pour en finir avec les tumultueux soucis relatifs à l’affectation des responsabilités et à la gestion des relations financières, les autres préconisations dressées par le Conseil semblent tout aussi édifiantes.

Les lignes doivent, en effet, être claires dès le départ de la relation contractuelle. Quant au partage équitable des responsabilités, il constitue un principe clé, au même titre que des rémunérations justes pour les deux parties. Trop de contrats à durée longue, jalonnés de tensions et de couacs, ont ponctué l’histoire de ce secteur. Il est réellement temps que les choses changent… vers le mieux, cela s’entend !

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page