Opinions

Indigestes hausses

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Les marchés sont suffisamment approvisionnés et les prix stables. Et c’est le gouvernement qui l’assure ! Dans un communiqué diffusé lundi soir, le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts assure qu’il n’y a point lieu de s’inquiéter et que l’abondance en denrées alimentaires est suffisante pour répondre aux besoins de consommation. La récente colère populaire, concernant l’inflation subite des produits de première nécessité, serait-elle, dans ce cas, injustifiée? Le citoyen ne jure que par ce qu’il débourse de plus pour remplir son panier. La pilule des hausses constatées sur une série de produits alimentaires n’a pas été digérée et ne sera pas prête de l’être, du moins pas tant que l’on n’aura pas clairement expliqué au Marocain pourquoi il doit payer plus pour nourrir sa famille.

Maintenant, à bien y regarder dans les données officielles, il ressort que la situation est restée plus ou moins stable pour ce qui est des produits 100% locaux. Or, pour le reste, chaque intrant importé gonfle le prix du produit final (lait, huile,…). Avec l’effet boule de neige de ces hausses successives sur les marchés mondiaux, depuis l’avènement de la pandémie, il a suffi que les opérateurs répercutent une part des charges subies sur les prix pour que le brasier social s’enflamme. C’est dire à quel point l’actuel contexte fait prendre tout leur sens aux instructions royales pour que des stocks de souveraineté soient constitués et que le «Made in Morocco» gagne en vigueur. Ce même contexte montre aussi le degré d’incompréhension du citoyen lambda des mécanismes économiques qui régissent le marché national. Un effort de vulgarisation par la tutelle est, à ce titre, souhaitable pour apaiser cette tension qui sonne telle une fausse note en ce début de mandature.


Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page