Opinions

Notation de l’agence Moody’s : Focus sur le positif !

Il y a quelques mois, la perspective de voir l’économie rependre réellement du poil de la bête nous paraissait encore lointaine. Une lueur d’espoir qui a été, par la suite, sérieusement remise en question avec l’avènement de la crise en Ukraine et la flambée des prix. Mais elle semble, à présent, beaucoup plus claire et accessible.

En atteste le récent diagnostic de l’agence Moody’s qui vient de réviser ses prévisions pour le Maroc, faisant passer son appréciation pour l’avenir de négative à stable. Une révision qui traduirait, selon l’agence, la reprise du PIB réel aux niveaux d’avant la pandémie, de même qu’elle se base sur la capacité de gestion de crise du gouvernement marocain, démontrée pendant la pandémie.

Quoiqu’on en dise donc, et quoiqu’on en pense, notre pays a «assuré» durant cette période difficile, et il semble bien parti, aujourd’hui, pour reprendre la courbe de la croissance là où la conjoncture l’avait perturbée.

Moody’s explique, par ailleurs, que la notation Ba1 reflète la résilience économique du Maroc et l’accumulation d’importantes réserves de change couvrant plus de six mois d’importations à fin 2021, lesquelles fournissent au Royaume un matelas de sécurité pour absorber l’impact du choc mondial des prix des matières premières.

Oui, nous doutons de la situation économique actuelle… Oui, le ras-le-bol par rapport à l’inflation est légitime, mais un autre «oui» reste de rigueur, celui consistant à admettre que la situation est bien plus tendue sous d’autres cieux. Avouons-le, même si les défaillances sont ce qu’elles sont et que les délais de paiement dans le privé s’allongent, avec la montée vertigineuse des coûts des intrants et la longue liste des autres contraintes, la machine économique continue à tourner.

Quant à l’investissement public, il se maintient à un rythme soutenu. Le spleen plane sur nous, certes, mais tout comme le pire de la pandémie est derrière nous, cette mauvaise passe ne devrait bientôt plus être qu’un mauvais souvenir. Focus donc sur le positif !

Meriem Allam / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page