Opinions

Édito. Facilités accrues

Pour accueillir les Marocains résidents à l’étranger, le Maroc met les petits plats dans les grands. Il faut dire que notre diaspora à l’étranger est d’une importance primordiale pour le pays à plus d’un titre. S’ils sont les premiers ambassadeurs du Royaume dans leurs pays d’accueil respectifs, les MRE contribuent, il n’est pas inutile de le rappeler, fortement à l’économie.

Leurs transferts continuels constituent un des piliers de la balance des paiements. Même au plus fort de la crise du covid et de la montée de l’inflation, ils ont fait preuve de résilience au point que le niveau de leurs transferts ont atteint des records.

Aujourd’hui encore le rythme d’envoi reste soutenu. En augmentation de 2,4% à fin avril, les transferts frôlent les 37 MMDH.

À cette cadence, ils risqueraient de dépasser les records réalisés précédemment. Il est dans ces conditions évident qu’ils reçoivent un accueil digne à leur arrivée dans leur pays.

C’est dans ce cadre que l’Administration des douanes offre, lors de l’opération Marhaba 2024, des facilités accrues aux MRE, en particulier pour l’importation temporaire de leurs véhicules au Maroc, induisant un rallongement conséquent du délai de séjour pour les véhicules importés en Admission temporaire (AT).

Ainsi, les AT arrivant à échéance, à partir du 1er décembre, pourront être prorogées sans interruption pour six mois supplémentaires, comptabilisés sur l’année suivante. Les AT précédemment échues sont également concernées. Il faudra juste s’acquitter de pénalités.

Moulay Ahmed Belghiti / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

Évolution des prix des fruits et légumes à Casablanca



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page