Maroc

Vacances pour tous: Les nouveaux engagements du gouvernement

L’amélioration de l’offre des colonies de vacances pour la prochaine saison estivale est la grande priorité du département de la Jeunesse. Le gouvernement a en effet tracé une nouvelle feuille de route dans l’objectif d’améliorer les segments clés de cette opération annuelle, notamment l’accueil, la restauration et le contenu des programmes éducatifs et de loisirs.

La fédération nationale a en effet arrêté, durant son Conseil d’administration, plusieurs mesures afin d’améliorer l’offre aux jeunes estivants, qui devront bénéficier de services supplémentaires durant leur séjour, l’été prochain.

En tête de liste des actions prévues cette année figurent la sensibilisation des membres des associations impliquées ainsi que la nécessité de se concentrer sur leurs missions de base, qui portent essentiellement sur l’encadrement éducatif des estivants. À noter que pour l’encadrement des jeunes durant la période estivale, les chiffres du ministère montrent que le nombre d’encadrants ayant bénéficié de sessions de formation dépassera les 20.000 durant l’année 2019, dont 6.600 issus de la formation professionnelle.

Les engagements du gouvernement
La forte demande attendue pour la prochaine saison a poussé le département de tutelle à lancer des projets de construction de nouvelles colonies de vacances satisfaisant les normes de qualité. L’extension du réseau sera assortie de nouvelles mesures qui seront opérationnelles dans l’objectif d’améliorer le cadre dans lequel les enfants passent leurs journées.

Il faut dire que l’État œuvre actuellement à renforcer l’offre pédagogique accompagnant le déroulement de l’opération, qui n’a pas changé depuis plusieurs années. Le département de tutelle semble être conscient des problématiques inhérentes à la multiplicité des associations œuvrant dans le domaine de la restauration. Les nouveaux appels d’offres lancés mettent donc en avant la vocation d’encadrement des associations, non les missions liées à l’alimentation des enfants.

Pour rappel, l’objectif de cibler 1 million d’enfants, tracé par le programme du gouvernement jusqu’en 2021, a été largement dépassé, et le gouvernement a lancé une nouvelle génération de campings aux standards internationaux.

Pour cette année, la question de la gouvernance des programmes inscrits dans le cadre de l’opération est hissée en grande priorité, en vue de réussir la transition souhaitée par les concepteurs de la réforme du programme.

L’implication des collectivités territoriales et le recours aux contrats pour agréger les programmes, de même que la convergence des actions des 17 départements ministériels disposant de programmes conçus pour les jeunes est indispensable à la réussite de ce genre d’initiatives, selon la feuille de route finalisée. Enfin, pour dépasser les craintes liées à la non-exécution des projets d’infrastructures, les acteurs locaux seront impliqués via des contrats afin d’accélérer le processus de mise en œuvre durant les prochains mois.


L’État veut restaurer la confiance

L’opération 2020 sera décisive pour la réputation de cette initiative qui vise annuellement près de 1,1 million d’écoliers du réseau public. Des dotations supplémentaires seront allouées cette année à la restauration, avec plus de 50 MDH qui seront alloués pour améliorer les plats quotidiens des enfants. Les engagements étatiques portent également sur la refonte des programmes éducatifs, qui devront se focaliser sur les valeurs de citoyenneté et l’identité marocaine, ainsi que l’amélioration des connaissances d’ordre théorique et pratique des jeunes estivants. Un projet de loi sur les campings sera finalisé afin que l’ensemble des intervenants disposent d’un outil commun déterminant leurs responsabilités.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page