Maroc

Tourisme: une stratégie de relance se prépare à Agadir

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Hamid Bentahar, nouveau président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), en déplacement à Agadir pour y rencontrer les professionnels et préparer la stratégie de relance du secteur post-Covid-19.

Le président du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa, Rachid Dahmaz, accompagné de plusieurs membres du bureau exécutif, a accueilli, la semaine dernière, Hamid Bentahar, nouveau président de la Confédération nationale du tourisme (CNT) et son vice-président, Hicham Mhamdi Alaoui. Cette rencontre avec les professionnels du secteur s’inscrit dans le cadre d’une tournée régionale des dirigeants de la CNT. Ont également assisté à cette réunion de concertation restreinte, le président de la Chambre de commerce, d’industries et de services, celui de la Chambre d’artisanat ainsi que le président de la CGEM régionale, le directeur de l’aéroport d’Agadir Al Massira, les présidents des associations professionnelles du tourisme, et enfin les représentants de l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur.


Recueillir «les recos» pour alimenter la stratégie de la CNT
Selon les dirigeants du CRT d’Agadir Souss Massa, cette séance de travail a été l’occasion d’échanger avec les professionnels sur la situation actuelle de l’industrie du tourisme dans la région, et de recueillir leurs recommandations concernant l’élaboration de la stratégie de la CNT. Cette dernière, qui a trait à la relance à court terme de l’activité touristique post-Covid, devant faire l’objet, prochainement, d’une présentation au nouveau Chef de gouvernement. Par ailleurs, Rachid Dahmaz, président du CRT, a aussi communiqué sur la situation peu reluisante que vivent les entreprises touristiques de la destination, dans le contexte actuel. À l’issue de cette réunion, il a été voté, à l’unanimité, un ensemble de recommandations prioritaires à mettre en œuvre pour amorcer la relance du tourisme post-Covid, lesquelles portent, notamment, sur le déblocage des budgets nécessaires au développement de l’aérien point à point».

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page