Maroc

Tourisme. L’ONMT se prépare à la période post-crise

L’Office national marocain du tourisme se prépare à l’après-Covid. Dans le pipe, figure le chantier de transformation de l’organisation commerciale de l’Office afin de s’adapter aux répercussions du contexte sanitaire.

Au sein de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), on pense déjà au monde d’après. Si la crise induite par la Covid-19 est loin d’avoir livré tous ses secrets, puisqu’en dépit du bon déroulement de la campagne de vaccination (plus de 17 millions de personnes), les cas de contaminations quotidiens n’ont jamais été aussi importants, l’organe de promotion du tourisme national est en pleine refonte de son business modèle ainsi que de sa mission et sa structure organisationnelle, pour parvenir à s’y acclimater et mieux l’affronter.


L’idée est de revoir l’exécution de sa mission, en termes de BtoB, ainsi que son organisation commerciale. L’ONMT veut entrer dans une nouvelle ère, en changeant de mode opératoire, en procédant à un bilan de ses compétences et en institutionnalisant la culture autour des valeurs d’excellence et d’agilité, pour mieux cibler et positionner les forces vives au Maroc et dans ses délégations internationales.

Ce chantier, apprend-on, devrait être mené une fois que le schéma de transformation organisationnelle relatif à la direction commerciale sera livré par un prestataire externe, devant être connu à la suite d’un appel d’offres lancé par l’Office. Ledit partenaire aura également pour mission d’accompagner l’ONMT dans la mise en œuvre de cette feuille de route sur le plan humain.

L’Office vise, en effet, à faire évoluer ses pratiques commerciales actuelles, et institutionnaliser une culture axée sur les nouvelles valeurs. Cela inclut, évidemment, les chantiers de formation et coaching personnalisés sur la base de bilans de compétences individuels. Cette refonte va ainsi intervenir dans la direction commerciale de l’Office et concernera toutes ses délégations, lesquelles sont au nombre de 11, situées en France, Espagne et Portugal, Allemagne, Royaume-Uni et Scandinavie, Benelux, Italie, Russie, USA et Canada, Chine, UEA et Sénégal. Concrètement, l’ONMT entend, par cette nouvelle organisation commerciale, générer le maximum de recettes de la marque touristique Maroc, en assurant sa promotion et sa distribution à travers le monde.

C’est dire que le futur prestataire devra effectuer une série de tâches comptant l’élaboration, la conception et l’instauration de la nouvelle organisation. Ceci, dans la continuité de la stratégie de digitalisation et de modernisation de l’ONMT, de même qu’il sera question d’identifier les différentes synergies possibles et de proposer des processus innovants, évaluer le potentiel humain actuel pour l’architecture cible.

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page