Maroc

Territoires du Maroc, les nouvelles frontières de l’investissement : Drâa-Tafilalet ouvre le bal

Le Centre Régional d’Investissement DrâaTafilalet a inauguré une série d’événements organisée par le Think Tank Al Mountada sous le thème « Territoires du Maroc, les nouvelles frontières de l’investissement ».

Ces évènements s’inscrivent dans la vision de Sa Majesté Le Roi Que Dieu L’Assiste, et visent la promotion de l’investissement au niveau territorial au travers la présentation des atouts, potentialités et opportunités des territoires.


Ce premier échange s’inscrit dans le cadre de l’exécution du plan d’action 2022 du CRI DrâaTafilalet, mettant en exergue sa mission d’Impulsion Économique et Offre Territoriale. Aussi, le prisme régional, le développement des territoires et une croissance endogène ancrée sur les territoires sont au centre de la réflexion d’Al Mountada depuis son lancement en 2018.

Berceau de la dynastie Alaouite, constituée de zones historiques et de cités ancestrales, la région DrâaTafilalet a été retenue pour cette 1ère rencontre à laquelle ont assisté les représentants de plusieurs ambassades, missions économiques et chambres de commerces étrangères.

Pour l’occasion, M. El Baz, Directeur Général du CRI DrâaTafilalet a commencé par introduire la Région à travers ses chiffres clés et ses perspectives de développement telles que retenues dans son Plan de Développement Régional approuvé en Mars 2022, et la vision 2045 qui ambitionne de faire de DrâaTafilalet un territoire « Leader National et Continental de l’Economie Verte, de l’Economie du Savoir et du Développement Durable ».

M. El baz met ensuite l’accent sur les secteurs d’excellence dont jouit DrâaTafilalet et leurs potentialités de développement et opportunités d’investissement, à savoir les secteurs de l’agriculture, des mines, des énergies renouvelables, de l’offshoring, du tourisme, de l’artisanat, de la culture et de l’industrie du cinéma.

Avant de clôturer sa présentation et d’ouvrir le débat avec les participants, M. El Baz rappelle les missions du CRI, redéfinies suite à la réforme de 2019 et la promulgation de la nouvelle loi 47.18.

En effet, cette loi érige le CRI en guichet unique de l’investissement dans les limites de son ressort territorial, chargé de fortement contribuer à la mise en œuvre de la politique de l’Etat en matière de développement, d’incitation, de promotion et d’attraction des investissements à l’échelon régional et d’accompagnement global des entreprises – notamment les petites et moyennes entreprises et les très petites entreprises.

La fin de cette rencontre fut l’occasion pour les représentants des ambassades et des chambres de commerces d’échanger autour des opportunités d’investissement offertes par la région DrâaTafilalet et de s’enquérir davantage sur le rôle du CRI, notamment en ce qui concerne (i) l’accompagnement des investisseurs de leurs pays respectifs dans la réalisation de leurs projets ; (ii) la facilitation des démarches administratives ; ainsi que (iii) la mise à leur disposition des différentes informations ou données utiles pour la concrétisation et rentabilité de leurs investissements.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page