Maroc

Terres agricoles au nord de l’oued El Arja : les autorités locales font le point

Le gouverneur de la province de Figuig a tenu, mardi, une réunion avec plusieurs exploitants de terres agricoles situées dans la zone dite «El Arja» afin d’examiner les développements de la situation des terres agricoles situées dans la partie nord de l’oued El Arja à la frontière maroco-algérienne et ce, suite à la décision provisoire et circonstancielle des autorités algériennes d’interdire l’accès à cette zone, à partir du 18 mars courant.

Selon un communiqué de la préfecture de la province de Figuig, cette réunion à laquelle ont assisté le naib des terres collectives (soulaliyates) de Oulad Souleymane et des membres du conseil des représentants, s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres que les autorités provinciales et locales tiennent avec les représentants de cette communauté soulaliyate et avec les exploitants des terres agricoles situées dans la région d’El Arja.


Cette rencontre vise à étudier les solutions susceptibles d’atténuer les retombées de la décision des autorités algériennes sur les exploitants de ces terres agricoles, a noté le gouverneur de la province de Figuig, cité par le communiqué. L’autorité provinciale, a dit le responsable, continuera d’examiner et d’élaborer des propositions de solutions qui prennent en considération toutes les possibilités, en coordination et en concertation continues avec les instances représentatives de la communauté soulaliyate et les exploitants des terres agricoles touchées par la décision des autorités algériennes, conclut la même source.

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page