Maroc

Stress hydrique : la RADEEJ dévoile ses mesures

Pour faire face au stress hydrique, la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité et de gestion d’assainissement liquide d’El Jadida annonce des mesures exceptionnelles. 

La Régie autonome intercommunale de distribution d’eau, d’électricité et de gestion d’assainissement liquide des provinces d’El Jadida et de Sidi Bennour (RADEEJ) a dévoilé les différentes mesures exceptionnelles prises au niveau de sa zone d’action pour faire face au stress hydrique.
Dans le cadre de sa communication, la régie explique que ces mesures interviennent en réponse à l’état d’alerte que vit le pays pour faire face au manque d’eau potable et aux données fournies par le ministère de l’Équipement et de l’eau sur les chiffres alarmants du déficit en eau enregistré dans les différents bassins hydrauliques du Royaume, et en application des dispositions de la circulaire du ministère de l’Intérieur du 19 juillet 2022, portant sur la gestion des ressources hydrauliques.
La RADEEJ a adhéré de manière effective à cette opération à travers un programme d’urgence qui vise à réduire le débit de l’eau potable et ce, depuis le 25 juillet 2022. Ainsi, elle a accompagné ces mesures par la publication de plusieurs communiqués de presse appelant la population à faire preuve de compréhension de la situation et de solidarité mutuelle pour dépasser cette crise. Parallèlement à ces mesures, la régie a diffusé, dans ses pages sur les réseaux sociaux, des annonces appelant les utilisateurs à rationaliser la consommation de l’eau et à la préserver du gaspillage, tout en fournissant des conseils et recommandations appelant à une consommation idoine de cette source vitale.
Par ailleurs, la RADEEJ note qu’elle «a toujours porté un intérêt particulier à la protection des ressources en eau en recourant au système de sectorisation du réseau d’eau qui est de nature à contribuer à constater et à réduire les fuites intérieures. La régie note que ce système œuvre à diviser le réseau en segments et à placer dans chacun d’entre eux un compteur électromagnétique pour enregistrer les quantités consommées (notamment la nuit où la consommation est faible), ce qui permet de détecter toute fuite d’eau éventuelle. In fine, la RADEEJ assure que pour assurer l’approvisionnement et satisfaire les besoins croissants de la population, elle a initié des projets importants portant sur la réalisation de réservoirs ainsi que le renforcement et la réhabilitation du réseau.

 

Sami Nemli / Les Inspirations ÉCO

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page