Maroc

Souss-Massa : la CCIS certifiée ISO 9001-version 2015

Après avoir passé avec succès l’audit de certification de son système de management au cours de la semaine dernière, la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de la région Souss-Massa a été certifiée ISO 9001 version 2015 sans réserve et sans observations sur la conformité de tous les processus. 

Conformément au déploiement de son plan de développement en général et de son plan stratégique 2021-2017 en particulier, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Souss-Massa (CCIS-SM) a pu obtenir le certificat ISO 9001, version 2015, qui est une norme de management de la qualité et ce, après avoir passé avec succès l’audit de conformité dans la journée du vendredi 8 juillet 2022. L’audit de conformité pour l’obtention de ce référentiel a été conclu selon la CCIS-SM sans réserve et sans observations sur la conformité de tous les processus de gouvernance, des activités et de support, démontrant, ainsi, les performances de son système de management qualité en tant qu’établissement public régi par un ensemble de lois et règlementations.

De ce fait, l’obtention de cette certification vient couronner un travail de plusieurs mois, durant lesquels, membres et collaborateurs se sont mobilisés autour d’un objectif commun : démontrer leur capacité d’adaptation aux nouvelles exigences des ressortissants et prouver leur volonté à consolider la relation de confiance avec l’ensemble des partenaires.

La certification ISO 9001 V 2015 est une nouvelle consécration puisque la CCIS-SM, au-delà de sa mission consultative et sa représentativité du secteur privé, fait partie des premières structures à adhérer à la réforme des Chambres de commerce, d’industrie et de services au Maroc. Un plan de développement accompagné d’un contrat-programme avec des objectifs tracés a été d’ailleurs adopté au début du mandat 2015-2021.

Le détail du plan stratégique 2021-2017
Grâce à cette feuille de route, le rôle de la Chambre a été repositionné en consolidant ses services à travers la facilitation d’accès de ses ressortissants aux services publics et aux structures professionnelles à travers l’installation de plusieurs guichets de proximité au sein de cette institution en plus du renforcement de leurs capacités sur le plan fiscal, réglementaire et financier.

Dans l’objectif de compléter les actions tracées essentiellement dans le cadre du Plan de Développement des Chambres de commerce, d’industrie et de services au Maroc, mais aussi, la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée, la CCIS de la région Souss-Massa a validé son plan stratégique pour la période 2021-2027 et son plan d’action pour l’exercice 2022 durant la session ordinaire d’avril de son assemblée générale.

Articulée autour de six principaux axes, cette feuille de route porte sur plusieurs chantiers, notamment le renforcement des mécanismes de gouvernance et des rôles de consultation et de représentation de la Chambre ainsi que la consolidation de ses partenariats institutionnels et économiques.

Il est aussi question de consolider les mécanismes d’appui en faveur de l’entreprise dans le cadre d’une politique de proximité tout en consolidant l’autonomie financière de la CCIS-SM à travers la génération de plus de recettes financières et la promotion des échanges commerciaux entre la région et l’international ainsi que la réalisation des projets structurants. De surcoît, les organes de gouvernance de la Chambre ont été déjà complétés à travers la constitution de 11 commissions thématiques.

Plan d’action 2022: plus de proximité grâce à la création d’agences de services
Pour sa part, le plan d’action au titre de l’exercice 2022 est décliné en fonction des axes du plan stratégique de la CCIS pour la période 2021-2027. Parmi les actions prévues dans le cadre de ce plan d’action annuel, figure, notamment dans son premier axe, la création d’agences de services dans les différentes provinces relevant du ressort territorial de la Chambre.

Ce point faisant partie de l’ordre du jour de ladite session été déjà approuvé par les membres de la CCIS-SM. L’objectif est de s’engager dans la nouvelle orientation du ministère de tutelle à travers la création d’agences de services au lieu d’annexes de Chambres dans les provinces et préfectures de la région. Outre la certification ISO 9001 et la mise en œuvre du système de la comptabilité générale de la Chambre, le plan d’action prévoit aussi le renforcement du volet lié au partenariat dans le cadre du second axe de ce plan ainsi que la consolidation de la diplomatie économique et l’appui au tissu entrepreneurial.

Il s’agit aussi de compléter le chantier du plan de développement des Chambres et la réalisation du diagnostic afférent aux TPE dans le cadre de cette feuille de route, en plus de l’activation du centre de médiation et d’arbitrage et le renforcement de l’autonomie financière de la CCIS.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page