Maroc

Sidi Slimane déclarée «ville sans bidonvilles»

 
Sidi Slimane est la 56e ville sans bidonvilles du Maroc./DR

La ville de Sidi Slimane est déclarée 56e «ville sans bidonvilles», jeudi dernier, annonce un communiqué du ministère de l’Habitat et de la politique de la ville. Cette déclaration entre dans le cadre de l’exécution du programme «Villes sans bidonvilles» lancé par le roi Mohammed VI en juillet 2004. Il vise notamment l’éradication progressive de l’habitat insalubre, le développement des espaces urbains à travers tout le Maroc, l’amélioration du paysage urbain, la mise à niveau des villes et la contribution à leur compétitivité sur le plan local et national.


La déclaration de la ville de Sidi Slimane comme «ville sans bidonvilles» est le fruit de l’engagement et de l’adhésion effective des différents partenaires, à savoir le ministère de l’Habitat et de la politique de la ville et ses partenaires locaux : autorité locale, instances élues, associations et amicales…

Ce contrat a concerné les populations de 13 quartiers d’habitat non réglementaire à savoir : Jbirate Al ouad , Douar Jdid , Ouled Al Ghazi , Ouled Ziane, Lahjoura, Douar Lorka , Douar Ouled Bourenja, Douar Laghlalta, Douar Laouad, Douar Frimane, Abdesslamia, Sodea et Souk Laqdim. Ces quartiers abritent 5.904 ménages, dont 2012 ont bénéficié de lots de terrains pour recasement et 3.892 ménages ont bénéficié de la restructuration.

L’investissement total de ce programme s’élève 214,72 MDH avec une contribution du Fonds de solidarité habitat et intégration urbaine (FSHIU) ede 110,22 MDH.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page