Maroc

Selon Pablo Casado, l’accueil de Brahim Ghali est une « grande maladresse »

Le président du Parti populaire espagnol (PP), principale formation de l’opposition, Pablo Casado, a qualifié, ce mardi, de « grande maladresse » la décision du gouvernement espagnol d’autoriser l’entrée sous une « fausse identité » du chef des milices du polisario, le dénommé Brahim Ghali.

« À l’heure actuelle, ce qu’il faut faire, c’est essayer d’intensifier les relations avec le Maroc et de résoudre cette crise», a souligné M. Casado, qui était l’invité d’une rencontre organisée par l’agence «Europa Press».


« Ces questions doivent être traitées avec une grande rigueur et nous ne pouvons pas mentir », a-t-il averti.

Suite au déclenchement de la crise avec le Maroc, le leader du PP a indiqué avoir demandé au chef du gouvernement, Pedro Sanchez, de « faire tout son possible pour redresser » la situation sur la base d’une « position pragmatique ».

Avec son attitude, le gouvernement espagnol met en danger la politique migratoire, la coopération contre le terrorisme djihadiste, le trafic de drogue et en matière de pêche et d’agriculture, a-t-il ajouté.

O.L.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page