Maroc

Sefrou : coup de pouce à l’enseignement préscolaire

Plusieurs unités ont été mises en place dans la province, dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain.

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), entrée dans sa troisième phase, a donné une nouvelle impulsion à l’enseignement préscolaire au niveau de la province de Sefrou, particulièrement en milieu rural. Le comité provincial de développement humain (CPDH), présidé par le gouverneur de la province, a permis la réalisation de nombreux projets sociaux, éducatifs, et d’initiatives destinées à l’enfance, notamment dans les douars Taghza et Ifrah à la commune d’Ighzarane. Ces unités ont mobilisé, à parts égales, un investissement de 215.000 dirhams, soit 430.000 dirhams les deux projets. Une dizaine de garçons et de filles issus des localités environnantes profiteront de ces structures éducatives.

«Au niveau de la province de Sefrou, trois unités d’enseignement préscolaire, d’un coût de 645.000 DH, ont été lancées cette année, et 28 autres structures, réalisées avec une enveloppe budgétaire de 9,22 millions de DH, seront ouvertes en fin d’année, au profit de onze communes territoriales», a précisé le chef de la division de l’action sociale de la province de Sefrou, Adil Zahiri.

De son côté, Maria Dahmani, responsable provinciale de la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire (FMPS), a insisté sur l’importance du partenariat liant la fondation et l’INDH, tout en mettant l’accent sur le choix et les critères de sélection des éducateurs pour l’enseignement des enfants. Par ailleurs, 21 projets à caractère socio-économique ont été approuvés à l’unanimité par le comité provincial de développement humain (CPDH) à Sefrou, dont dix projets dans le cadre du programme d’impulsion du capital humain des générations montantes. Ils concernent, entre autres, le transport scolaire et l’appui de la gestion de la maison de l’étudiant et de l’étudiante.

Sami Nemli avec MAP / Les Inspirations Éco

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page