Maroc

Renault Maroc roule pour la Fondation nationale des musées

Couronné par le don d’un fourgon Master, un partenariat signé entre la Fondation nationale des musées et la filiale marocaine du losange vise à promouvoir l’accès à la culture, et en particulier l’activité muséale dans le royaume.


Défenseur de la culture, le Groupe Renault Maroc veut rendre plus accessibles les musées du royaume. Voilà comment il faudrait interpréter la signature, lundi dernier, d’un partenariat entre la Fondation nationale des musées (FNM) et la filiale marocaine du losange. Un partenariat «original» et «au service de la promotion de l’art et de l’activité muséale au Maroc», selon les termes d’un communiqué de presse de la FNM. C’est donc tout sourire que Mehdi Qotbi et Marc Nassif, respectivement président de la FNM et directeur général du Groupe Renault Maroc ont procédé à la signature de ladite convention qui liera les deux entités pour une durée de trois ans.

Pour marquer le début de ce partenariat d’une pierre blanche, le groupe au losange a fait don d’un fourgon à la FNM. Spécialiste des véhicules utilitaires légers et leader de ce segment (au Maroc comme en Europe), Renault entend ainsi apporter un petit soutien logistique à la FNM puisque le fourgon en question a été «aménagé pour le transport sécurisé des œuvres d’arts», indique la même source.

Pour le Groupe Renault, qui s’était déjà associé à de nombreux temps forts culturels par le passé, cette action de mécénat traduit la volonté de soutenir l’activité muséale. En vertu dudit partenariat, il est prévu d’offrir l’accès aux différents musées de la FNM aux collaborateurs du groupe automobile français et à leurs enfants, mais également aux enfants et individus affiliés aux associations partenaires de Renault Maroc comme l’Orphelinat de Sidi Bernoussi ou encore l’Heure joyeuse. On verra si ce partenariat pourra un jour aboutir à l’organisation d’une exposition, au Musée Mohammed VI, des œuvres d’art du Groupe Renault. Constituée entre 1967 et 1985, la «Collection d’art moderne» de Renault est riche de quelque 300 œuvres d’une trentaine d’artistes majeurs parmi lesquels on pourrait citer de grands noms comme le photographe français Robert Doisneau, son compatriote peintre et sculpteur Arman, le Vénézuélien Jesús-Rafael Soto ou encore le peintre et plasticien d’origine hongroise Victor Vasarely. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page